Actu de l'ile Maurice
Monde

Un train vers le Costa Rica, c’est se qu’envisage le Panama avec l’aide de la Chine

Un train vers le Costa Rica, c’est se qu’envisage le Panama avec l’aide de la Chine

Le Panama envisage de construire un train vers le Costa Rica avec la Chine, un projet qui nécessiterait un investissement initial de 5 milliards de dollars, a déclaré le président du Panama, signe de l’intérêt croissant du pays asiatique pour l’Amérique latine.

Le président Juan Carlos Varela a déclaré que le Panama encourageait les investissements dans les infrastructures et mettrait également aux enchères une troisième ligne de métro, avec des besoins d’investissement estimés à 4 milliards de dollars.

La Chine s’est davantage impliquée en Amérique latine, les États-Unis, sous le président Donald Trump, adoptant une position plus protectionniste sur le commerce. “Nous faisons avec la Chine une étude de faisabilité d’un train de 450 kilomètres entre le Panama et la frontière du Costa Rica”, a déclaré Varela en marge du Sommet des Amériques à Lima vendredi soir.

M.Varela a également déclaré qu’il s’attendait à ce qu’une mine de cuivre de 6 milliards de dollars en construction par l’entreprise australienne First Quantum Minerals (FM.TO) commence à produire l’année prochaine, ajoutant 2,5% au produit intérieur brut du Panama.

En ce qui concerne le différend commercial entre la Chine et les États-Unis, M. Varela a déclaré que si un pays voulait renégocier des accords commerciaux, il devrait le faire sans générer de conflit. Le Panama salue les investissements de tous les pays, avait-il ajouté.