Actu de l'ile Maurice
Sport International

Premier League : Manchester City au sommet du royaume

Premier League : Manchester City au sommet du royaume

Il ne lui aura fallu que deux ans (trosième la saison passée) pour marquer de son empreinte le championnat le plus concurrentiel de la planète. Pep Guardiola, déjà titré plusieurs fois en Espagne et en Allemagne ajoute un sacré titre à son palmarès.

La Premier League 2018 avait un sacré casting.  Avec les Red Devils de Pogba et Lukaku, le Liverpool ultra-offensif de Mohamed Salah, les Spurs du très demandé entraîneur, Mauricio Pochettino et du sérial buteur, Harry Kane ou même les Blues d’Antonio Conte, large champion, il y a un an, mais maintenant en fin de cycle, les Sky Blues les ont tous devancés. Largement et pour l’instant dans cet ordre.

Avec 87 points en trente-trois journées grâce à vingt-huit victoires notamment, le club mancunien compte déjà plus de points que lors de son dernier sacre en 2014. Cette année-là, une glissade de Gerrard face à Chelsea avait permis à Demba Ba de marquer et de mettre fin aux espoirs des Reds d’être champions. Manchester City remportait alors son deuxième titre de la décennie après celui de 2012, remporté lui dans les derniers instants de la 38e journée avec un but d’Aguëro à la 90+4e pour l’emporter contre WBA (89 points à égalité avec Manchester United dépassé à la différence de buts).

 

Le titre de 2018 est donc le troisième de l’ère émiratie, le cinquième de toute l’histoire du club. Et donc le plus abouti. Premier tant à domicile qu’à l’extérieur, Manchester City a dominé la Premier League de la tête et des épaules, notamment au niveau du jeu.