Actu de l'ile Maurice
Actualités

Les échos du Parlement…..

Les échos du Parlement…..

Les sessions du mardi 17 avril ont apporté leurs lots de notre folklore parlementaire.

Le ton est donné à l’heure de la PNQ. Alors que le Premier ministre par intérim, Ivan Collendavelloo, vient de terminer avec ses réponses, le camp de la majorité applaudit en frappant la table, ce qui poussa l’opposition à en rire.

C’en était trop pour le Chief Whip du gouvernement, Bobby Hurreeram, qui lança à Thierry Henry :

«ki kiki kaka to pe fer ? Ki bisin rier ladan?»

Et Thierry Henry, tout sourire, lui répliqua:

«Hey cool, man, pa bisin exciter. Ki to gagner?»

Mais les choses se sont envenimées dans l’après-midi, lors des PQs

Le débat entre Franco Quirin et Stephan Toussaint autour du COJI devait prendre un air de tonnerre.

«(…) As the COJI is governed by the Association Act, and is independent of my ministry, it will not be appropriate to disclose the amount paid to the Chief Executive officer» affirme le ministre.

C’en était trop pour Franco Quirin

“ C’est quoi ça? c’est inconcevable! Ici on est à l’Assemblée Nationale. Nous sommes des élus, nous venons avec des questions… là je m’adresse à l’honorable ministre des Sports. MA QUESTION EST SIMPLE. Sans aucune arrière-pensée. Mais le ministre se cache derrière l’autonomie du COJI».

La Speaker tente de calmer les choses :

“So ask another question”. 

Quirin : “ Il est payé pour répondre à des questions Mme la Présidente !” (le ton monte)

 

L’opposition entière encourage le député mauve à acculer le ministre Toussaint.

Quirin : Quand on ne peut répondre à une question, qu’on démissionne! (…) C’est une honte Mme la Présidente !”

Le député Lepoigneur s’apprête à poser une question. Il n’y arrive pas. Quirin fait des siennes.

La Speaker le rappelle à l’ordre. “ Honorable Quirin, you are making noise! bring down your voice in a sitting position. I cannot hear what the honorable members are saying…”

Franco Quirin tente de lui expliquer son désarroi, mais Maya Hanoomanjee lui répond : “ don’t argue with me!”

Un peu plus tard, le député Rajesh Bhagwan rajoute une couche en demandant au ministre de tutelle s’il a reçu une somme quelconque en prenant part aux activités du COJI.

Maya Hanoomanjee intervient en faisant comprendre au député mauve qu’il aurait dû poser une question plus spécifique.

“Shame” crient les membres de l’opposition à l’unisson.

S’est ensuivie une altercation entre le ministre Stephan Toussaint et Rajesh Bhagwan

“ to kapave menace moi toi” lui dit Bhagwan.

“ koner are kisana to pe gagn zafer ! “ répond le ministre de la Jeunesse et des sports.

Et la Speaker n’a d’autre choix que de suspendre la séance.

Plus tard, Bhagwan demande à Veda Balamoody : “ kot Speaker été ?”

Sir Anerood Jugnauth ajoute son grain de sel, d’un air ironique

“ linn ale calmer li lerla li pu vini…”