Actu de l'ile Maurice
Sport International

Ancienne prison de l’Etat islamique, le stade de Raqa renoue avec le football

Ancienne prison de l’Etat islamique, le stade de Raqa renoue avec le football

Le stade de la ville syrienne de Raqa, aux gradins toujours criblés de balles, a servi de prison sous le groupe Etat islamique (EI). Aziz al-Sajer y a été détenu pendant un mois et il est de retour, mais cette fois pour jouer au football.

Ex-capitale de facto des jihadistes dans le nord syrien, la ville renoue avec un semblant de normalité depuis sa reconquête en octobre par une coalition de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington.

Ses habitants peuvent désormais pratiquer le football, un passe-temps décrié par les jihadistes qui imposaient leur interprétation rigoriste de l’islam. “Pendant trois ans, avec l’EI, on était privé de sport”, lâche M. Al-Sajer, qui a repris sa place dans l’équipe de Raqa, Al-Rachid. “Ils détestaient ça. On jouait en secret”, ajoute ce jeune homme de 25 ans aux yeux perçants.