Actu de l'ile Maurice
Monde

Attaque chimique de Douma : les casques blancs indiquent à l’OIAC où sont enterrés les corps

Attaque chimique de Douma : les casques blancs indiquent à l’OIAC où sont enterrés les corps

Les inspecteurs de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) n’ont toujours pas pu entrer à Douma, mais ils commencent déjà à recueillir les premiers éléments de l’enquête. Les casques blancs de la défense civile syrienne leur ont indiqué, mercredi 18 avril, où étaient enterrées les victimes de l’attaque chimique présumée du 7 avril à Douma, imputée à Damas
“Nous avons fourni aux membres de la mission d’observation de l’OIAC toutes les informations que nous avions sur l’attaque chimique, dont la localisation exacte des tombes des victimes”, a indiqué Raed Saleh, le dirigeant de l’organisation de secouristes.

Les inspecteurs sont arrivés à Damas le week-end dernier mais ils n’ont, pour l’instant, toujours pas pu se rendre à Douma ni sur le site présumé de l’attaque. Mercredi 18 avril, alors qu’ils étaient censés commencer leur enquête, ils ont dû reporter leur visite pour des raisons de sécurité, faisant état de tirs sur le lieu prévu de leur déploiement.