Actu de l'ile Maurice
Actualités

Kunal Naik : « La composition des drogues synthétiques interpelle»

Kunal Naik : « La composition des drogues synthétiques interpelle»

La drogue synthétique continue à faire des ravages dans le pays. Le Collectif Urgence Toxida (CUT) tire une fois de plus la sonnette d’alarme sur la gravité de la situation. Les membres de l’ONG, dont Danny Philippe, Kunal Naik, Rosy Khedoo et Jonathan Narain, ont réuni la presse, ce jeudi 26 avril.

Kunal Naik,déplore un manque de communication autour du National Drug Master Plan, surtout du ministère de la défense. « Mo pa kone kan pou implemante li. Kan li pou passe devant kabinet ministeriel. Kan zot pou get ki bann mézir bizin met anplas dan sa program la.» Il y a une urgence, souligne-t-il. Il affirme qu’il y a une montée de la drogue synthétique.

« li telman danzere ki nu pas kone ki bann molecule ki pe sirkiler. Nu pa kone kuma pou donn enn appui medikal a sa bann sibtans la.» Il est d’avis qu’il faut d’abord venir de l’avant avec un plan directeur sur la prévention avant d’implémenter le National Drug Master Plan. Ce plan directeur devra concerner ceux qui sont les plus vulnérables à la drogue synthétique.

Danny Philippe abonde dans le même sens. Le président de CUT explique qu’il faut un plan global. « Nu gayn bann deman tou le zur.  Ki li dan bann lekol, bann firm privé ek bann kartier. Zot tou dir nu la drog enn problem. Ki nu (CUT) kapav fer.  Ena fwa nu impuissant. Nu pas kapav reponn a tou demande. Li demande bouku zefort, bouku appui financier.» Le gouvernement doit venir de l’avant avec un mechanisme national de prévention.