Actu de l'ile Maurice
Politique

Don d’organe – Paul Bérenger: pour un débat élargi sur le projet de loi 

Don d’organe – Paul Bérenger: pour un débat élargi sur le projet de loi

Dans un autre volet de sa conférence de presse, samedi 28 avril, Paul Bérenger a souligné la nécessité d’avoir un débat élargi sur le projet de loi sur le don d’organe ( The Human Tissue (Removal, Preservation and Transplant Bill) qui a été présenté en 1ère lecture à l’Assemblée nationale, mardi dernier.

Affirmant qu’il est favorable à une éventuelle loi sur le don d’organe, le leader du MMM qui se réjouit que le nouveau projet de loi a été présenté en 1ère lecture au Parlement, il n’a pas souhaité qu’il soit présenté en 2e lecture, lors de la prochaine séance parlementaire, le mardi 8 mai.

«Un bon débat sur la question est prépondérant. Il ne faut pas en faire de ‘cheap politic’ avec ce sujet fondamental. Il nous faut un vrai débat avec toutes les parties et les partenaires concernés. Cela doit se faire en toute lucidité, afin que des précautions nécessaires soient prises et des droits des familles respectés», a suggéré Paul Bérenger. De ce fait, il a exprimé le vœu que tous les citoyens mauriciens, hommes et femmes en prennent conscience de tous les aspects du nouveau projet de loi. «Il nous faut savoir dans quelle voie nous nous engageons», a-t-il maintenu.

Le point saillant, selon le leader du MMM, est qu’on est en train de remplacer tout un système. Il a souligné qu’en vertu de l’ancienne loi sur le don d’organes, il fallait au préalable obtenir la permission du donneur avant de lui prélever un organe et toute personne qui ne dit rien est considéré, également, comme un donneur.

«Partout ailleurs, où il existe une telle loi, ça fonctionne. Ici à Maurice, en sus d’une loi, il nous faut les infrastructures nécessaires», a-t-il déclaré. Il a dit noter que la loi votée en 2006 n’a jamais été mise en pratique.