Connect with us

Actualités

Louis Rivalland : « Ce plan, que nous avons appelé Smart Achiever, témoigne de notre volonté de toujours innover »

Published

on

Louis Rivalland : « Ce plan, que nous avons appelé Smart Achiever, témoigne de notre volonté de toujours innover »

Les entreprises engagées dans les services financiers non bancaires proposent une multitude de solutions d’investissements avec des rendements plus ou moins similaires. Peu cependant sont en mesure d’offrir les retours sur investissement de Smart Achiever Notes, une nouvelle solution lancée par SWAN Wealth Managers Ltd en ce début de semaine. La société entend lever Rs 252 millions pour ce nouveau produit d’investissement d’une durée de vie de cinq ans. Sa particularité : les fonds sont investis dans les pays émergents et dans des secteurs axés sur l’innovation suivant une évaluation rigoureuse des risques par les experts de SWAN. De plus, le plan génère des revenus dès la première année.

Rs 100 000. C’est le montant minimum requis pour investir dans la solution Smart Achiever Notes, que SWAN Wealth Managers Ltd a lancé ce lundi 5 avril. Le ‘closing’ final pour la levée de fonds de ce nouveau plan d’investissement est prévu pour le 4 mai prochain. La société, spécialisée dans l’investissement, espère atteindre Rs 252 millions.

« C’est un plan d’investissement que nous avons conçu après plusieurs recherches et des exercices d’évaluation rigoureux. Ce plan, que nous avons appelé Smart Achiever, témoigne de notre volonté de toujours innover et de proposer aux investisseurs des produits parfaitement adaptés et très compétitifs », souligne Louis Rivalland, Chief Executive Officer de SWAN.

Le capital est investi dans divers instruments comme des bons du Trésor, mais aussi dans des stratégies d’investissements très porteuses tels les marchés émergents et les fonds ‘high yield’. Un autre point innovant des Smart Achiever Notes réside dans le choix des pays où est investi le capital, soit les pays émergents comme le Taiwan, la Malaisie, la Chine et l’Inde, entre autres. Mais aussi dans le choix des secteurs où l’argent est placé. On retrouve notamment des banques, des sociétés de services publics, les télécommunications, l’énergie et l’immobilier.

« Ce choix est fait en fonction de nos analyses et de nos évaluations de risque. L’idée est d’assurer que l’investisseur bénéficie d’un retour intéressant sur son capital. Nous sommes ainsi en mesure d’annoncer que Smart Achiever Notes propose, contrairement aux autres plans d’investissement disponibles sur le marché, un capital protégé à 100 %. Pour ce qui est des intérêts, dès la première année, votre investissement vous rapporte 6 %. Ils sont de 4 % la troisième année et, la dernière année, l’investisseur bénéficie de bonus cumulés », ajoute, pour sa part, Nitish Benimadhu, Chief Investment Officer de la SWAN. L’aspect haut rendement des Smart Achiever Notes leur confère un autre avantage sur les plans d’investissement actuellement disponibles.

Ce nouveau plan d’investissement fait suite à Smart Dynamics Notes, lancé en 2016 par SWAN Wealth Managers Ltd. L’entreprise travaille constamment sur des produits d’investissement qui peuvent aider les Mauriciens à faire fructifier leur argent sans risque de perte du capital investi, mais permet également aux entreprises d’éponger leur excès de liquidités.

L’intérêt du client est au cœur de la démarche de SWAN. Afin de s’assurer que l’investisseur potentiel a une bonne compréhension du produit, il devra répondre à un questionnaire. Il reviendra ensuite à un comité d’évaluer s’il a une maîtrise suffisante du produit avant de pouvoir investir. Un élément de contrôle de volatilité fait aussi partie du mécanisme de ce produit. De plus, les investisseurs pourront chaque mois consulter la performance du produit à travers un factsheet. En sus de l’accompagnement des conseillers en investissement de SWAN, un prospectus au sujet du produit est également mis à la disposition de ceux intéressés à investir.

Advertisement

Actualités

PME : Un « 10 years master plan » pour booster les petites entreprises à Maurice 

Published

on

PME : Un « 10 years master plan » pour booster les petites entreprises à Maurice 

PME : Un « 10 years master plan » pour booster les petites entreprises à Maurice

Afin d’accélérer la croissance et l’innovation dans le secteur des PME, le ministère des Entreprises et des Coopératives, a lancé un  « 10 year master  plan ». Un plan de travail est en cours qui, à terme, fera de ce secteur un pilier important de l’économie du pays.

Le ministre de tutelle, Sunil Bholah, est d’avis que « le travail ne peut pas être accompli en isolation ». C’est pour cela que la collaboration avec d’autres entreprises est encouragée. L’Association of Mauritian Manufacturers (AMM), le National Cooperatives College (NCC), Business Mauritius, Made in Moris ainsi que d’autres associations apporteront leur soutien aux petites et moyennes entreprises.

Par ailleurs, le secteur du cuir, ainsi que celui de l’exportation, seront placés au premier plan cette année. Selon le ministre, les institutions bénéficieront du soutien de son ministère. De plus, le travail sur le terrain – soit afin d’établir une ligne de communication avec les entreprises – sera aussi privilégié.

Le ministre des Entreprises et des Coopératives a aussi fait mention des projets d’installation de panneaux photovoltaïque dans les jours à venir. Ceci aidera, selon lui, à promouvoir l’énergie verte dans le pays.

Continue Reading

Actualités

Grosses averses : Le NDRRMC à l’heure du bilan

Published

on

Grosses averses : Le NDRRMC à l'heure du bilan

Grosses averses : Le NDRRMC à l’heure du bilan

Après les grosses averses qui se sont abattues sur le pays, des équipes de la Special Mobile Force (SMF), de Mauritius Fire Rescue Services (MFRS), du National Disaster Risk Reduction and et du Management Centre (NDRRMC) ont effectué plusieurs opérations à travers le pays.

Ce qui en ressort est que les techniciens du Central Electricity Board (CEB) ont été très sollicités après les inondations de samedi, vu que plusieurs maisons étaient privées d’électricité dans diverses régions. Les équipes du CEB ont dû restaurer l’électricité à Triolet et à Upper Vale. Les travaux sont actuellement en cours dans d’autres endroits.

Par ailleurs, la Special Mobile Force (SMF) et la Central Water Authority (CWA) sont intervenues pour le pompage d’eau et a procédé à l’évacuation d’eau boueuse dans diverses régions du pays. D’autres équipes de la CWA ont assuré le remplacement des pompes défectueuses à hauteur de Midlands Dam, afin de rétablir la distribution d’eau. Il est à noter que le Mauritius Fire Rescue Service a effectué deux autres interventions à Terre-Rouge ce dimanche.

Selon la station météorologique de Vacoas, le temps s’améliorera graduellement durant les jours à venir.

Continue Reading

Actualités

CJSOI à Djibouti : les conditions d’hébergement se sont améliorées

Published

on

CJSOI à Djibouti : les conditions d’hébergement se sont améliorées

CJSOI à Djibouti : les conditions d’hébergement se sont améliorées

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint se veut rassurant. « Nos jeunes mauriciens se portent bien. » C’est ce qu’indique une publication de l’attaché de presse du ministre sur sa page Facebook, hier samedi 21 avril . « Stephan Toussaint et les officiels, sont en permanence avec la délégation mauricienne pour apporter tout le soutien possible aux jeunes», écrit l’attaché de presse. Il indique que les jeunes sont  motivés pour continuer l’aventure. Et d’affimer que les conditions d’hébergement se sont nettement améliorées.

Pour rappel, nos compatriotes participent, depuis le vendredi 20 avril et ce jusqu’au 28 de ce mois, à la 11e édition des Jeux de la Commission Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI) à Djibouti.

CJSOI à Djibouti : les conditions d’hébergement se sont améliorées

 

CJSOI à Djibouti : les conditions d’hébergement se sont améliorées

 

Photos : Fabien Hector ( Attaché de presse du ministre Toussaint)

 

A lire aussi : [Vidéo] Jeux de la CJSOI : Possible retour prématuré de la délégation mauricienne

[Vidéo] Conditions d’hébergement à Djibouti : Stephan Toussaint prend les choses en main

 

Continue Reading

Trending