Connect with us

Monde

Winnie Madikizela-Mandela, cette héroïne anti-apartheid, est décédée

Redacteur

Published

on

B. Dlamini rend un dernier hommage à Winnie Mandela « Une figure emblématique »

Winnie Madikizela-Mandela, cette héroïne anti-apartheid, est décédée

Saluée comme la mère de la «nouvelle» Afrique du Sud, l’héritage de Winnie Madikizela-Mandela en tant qu’héroïne anti-apartheid a été défait quand elle s’est révélée être une idéologue impitoyable prête à sacrifier des lois et à poursuivre la révolution.

Ses méthodes intransigeantes et son refus de pardonner contrastaient fortement avec la réconciliation adoptée par son mari Nelson Mandela alors qu’il travaillait à forger une démocratie stable et pluraliste après la division raciale et l’oppression de l’apartheid.

Ce contraste a aidé à briser leur mariage et a détruit l’estime que de nombreux Sud-Africains avaient pour elle, bien que le militant du brandon ait finalement maintenu le soutien des nationalistes noirs radicaux.

Dans ses années crépusculaires, Madikizela-Mandela, décédée lundi à l’âge de 81 ans, avait de fréquents démêlés avec l’autorité qui sapait sa réputation de combattante contre le régime de minorité blanche qui dirigeait l’économie africaine la plus avancée de 1948 à 1994.

Pendant les 27 années d’incarcération de son mari, Madikizela-Mandela a fait campagne sans relâche pour sa libération et pour les droits des Sud-Africains noirs, souffrant des années de détention, de bannissement et d’arrestation par les autorités blanches.

Elle est restée inébranlable, émergeant pour frapper l’air triomphalement dans le salut poing serré du pouvoir noir alors qu’elle marchait main dans la main avec Mandela à la sortie de la prison Victor Vester du Cap le 11 février 1990.

Pour le mari et la femme, ce fut un moment de couronnement qui a conduit quatre ans plus tard à la fin d’un siècle de domination blanche quand Mandela est devenu le premier président noir de l’Afrique du Sud.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Monde

2000 messages à caractère sexuel à deux femmes : le ministre Anglais “embarrassé” démissionne

Published

on

2000 messages à caractère sexuel à deux femmes : le ministre Anglais “embarrassé” démissionne

2000 messages à caractère sexuel à deux femmes : le ministre Anglais “embarrassé” démissionne

Andrew Griffiths a présenté ses excuses à sa femme et à sa famille. Le ministre britannique, directeur de cabinet sous le gouvernement Theresa May, a soumis sa démission vendredi après les révélations du tabloid Sunday Mirror.

Depuis six mois, le ministre a flirté avec deux femmes, dans un premier temps sur “Snapchat” avant de rebondir sur les autres réseaux sociaux, soit Facebook, Instagram, WhatsApp. Âgé de 47 ans, il a envoyé plus de 2000 messages à caractère sexuel à ces deux femmes, employées de bar, en l’espace de trois semaines. Les deux amies, selon la presse anglaise, avaient accepté de recevoir de l’argent, soit 700 livres, en échange de photos et de vidéos d’elles.

Au journaliste de Sunday Mirror, l’une des femmes a déclaré que le ministre ne parlait que de sexe. Humilié, le ministre a démissionné et dit espèrer obtenir le pardon de tous ceux qui avaient confiance en lui.

Avec le temps, j’espère obtenir le pardon de tous ceux qui avaient placé leur confiance en moi et que j’ai terriblement déçus. La Première ministre et le gouvernement qu’elle dirige continueront d’avoir mon entier soutien”, cite le monde.fr.

Continue Reading

Monde

Ethiopie : Visite historique du président érythréen ce samedi

Rachel

Published

on

By

Ethiopie : Visite historique du président érythréen ce samedi

Ethiopie : Visite historique du président érythréen ce samedi

C’est un jour à marquer d’une pierre blanche pour l’Éthiopie et l’Erythrée après 20 ans de guerre. Le président érythréen, Issaias Afeworki a foulé le pied en Ethiopie ce samedi 14 juillet. Une visite historique qui devrait durer trois jours dans le but de célébrer l’entente et la coopération entre les deux voisins de la Corne de l’Afrique.

La semaine dernière c’était le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, qui s’était rendu en Erythrée pour parler de paix. Les deux pays sont tombés d’accord sur la réouverture de leurs ambassades et celle des routes reliant les deux pays. La reprise des vols entre ces deux états et le développement des ports érythréens étaient au menu.

La déclaration conjointe des deux Etats précise que « l’état de guerre qui existait entre les deux pays est arrivé à sa fin. Une nouvelle ère de paix et d’amitié s’ouvreLes deux pays œuvreront à promouvoir une étroite coopération, dans les secteurs de la politique, de l’économie, du social, de la culture et de la sécurité ».

Il faut savoir qu’en 1993 , l’Erythrée a déclaré son indépendance après avoir expulsé les troupes éthiopiennes de son territoire en 1991. De 1998 à 2000, l’Ethiopie et l’Erythrée se sont livrés une guerre conventionnelle faisant entre 70 000 et 100 000 victimes, principalement en raison d’un désaccord sur leur frontière commune. La situation s’est envenimée entre les deux pays par la suite après le refus de l’Éthiopie d’appliquer une décision en 2002 d’une commission soutenue par l’ONU sur le tracé de la frontière.

 

Continue Reading

Monde

Afrique: Carburants hautement toxiques et cancérigènes livrés sur le continent

Published

on

Afrique: Carburants hautement toxiques et cancérigènes livrés sur le continent

Afrique: Carburants hautement toxiques et cancérigènes livrés sur le continent

Le rapport est accablant. La police environnementales des Pays Bas alerte les autorités sur le danger de l’utilisation des carburants hautement toxiques et cancérigènes livrés aux États d’Afrique de l’Ouest. Ces carburants sont exportés depuis Amsterdam et Rotterdam, Pays Bas.

Selon ce rapport rend public le 9 juillet par l’Inspection de l’Environnement humain et les transports des Pays Bays, ces carburants seraient de mauvaise qualité et qu’il y a un manque de transparence des producteurs et traders.

Le Mali, le Bénin, la Cote d’Ivoire, le Nigéria et le Togo sont les principaux récepteurs de ces carburants sales. Notons qu’en 2016, une ONG suisse Public Eye avait tiré la sonnette d’alarme après une enquête de trois ans.

Après analyse, il avait été confirmé que les gasoils contenaient du manganèse, un composant interdit dans l’Union européenne, ou encore du benzène à un taux bien supérieur aux normes européennes!

Continue Reading

Trending