Actu de l'ile Maurice
Actualités

Une Semaine de l’Egypte pour célébrer les liens d’amitié, culturels et économiques entre Maurice et l’Egypte

Une Semaine de l’Egypte pour célébrer les liens d’amitié, culturels et économiques entre Maurice et l’Egypte

  • La tenue d’un festival de films égyptiens et la signature d’accords de coopération culturelle et médiatique parmi les faits marquants de cette commémoration

La République de Maurice et la République arabe d’Egypte commémorent le cinquantenaire de l’Indépendance de Maurice et les 48 ans de relations diplomatiques bilatérales avec la tenue d’une Semaine de l’Egypte.

Le ministre des Arts et de la Culture, M. Pritivirajsing Roopun, a officiellement lancé les activités de cette commémoration ce mercredi 2 mai 2018 à Port Louis, au nom du ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Maurice et l’Egypte ont établi des relations diplomatiques le 20 mars 1970. Ces relations se sont renforcées avec l’avènement des représentations diplomatiques réciproques. La tenue de la Semaine de l’Egypte est une opportunité pour les deux pays d’envisager des rapports bilatéraux dans divers domaines de coopération – économique, politique, technique, culturel, éducatif, etc. – à un palier supérieur.

Accords sur la culture et les médias

Trois accords ont été signés lors du lancement officiel de la Semaine de l’Egypte. Ces accords touchent à  la coopération culturelle et à la coopération médiatique.

Le ministre des Arts et de la Culture, M. Roopun, et l’ambassadrice de l’Egypte à Maurice, Son Excellence Mme Aya Saad Mohamed Abdelkarim, ont signé un protocole d’accord sur la coopération culturelle pour la période 2018 à 2021.

Le but de cette coopération culturelle est de renforcer les liens d’amitié entre les deux pays, par lesquels les deux parties conviennent de partager leur savoir-faire et leurs compétences dans la promotion d’événements culturels, cinéma, littérature, musique, patrimoine, théâtre, marionnettes, l’artisanat traditionnel, les arts visuels, les arts folkloriques et la diplomatie entre les peuples.

Deux autres protocoles d’accord ont été signés, cette fois-ci, entre l’ambassadrice Mme  Aya Saad Mohamed Abdelkarim et la Secrétaire aux Affaires étrangères, Mme Usha Dwarka Canabady, dans le domaine des médias. D’abord, un accord entre le Government Information Services de Maurice et le State Information Service de l’Egypte. Le protocole d’accord entend aussi promouvoir les échanges d’information et de publications sur le rôle des deux Etats  par rapport à l’Agenda de l’Union africaine sur des questions  bilatérales.

Le deuxième accord dans le domaine des médias prévoit une collaboration entre la Mauritius Broadcasting Corporation et l’Egyptian Radio and Television Union en matière de formation et la  co-production  de programmes de radio et de télévision. L’accord facilitera aussi l’échange de programmes de radio et de télévision  sur les activités culturelles, sportives, et artistiques et l’information.

Festival de films égyptiens

L’ambassade de l’Egypte à Maurice en collaboration avec le ministère des Arts et de la Culture et la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) organise un Festival de films égyptiens dans le cadre de la commémoration de la Semaine de l’Egypte. Le ministre des Arts et de la Culture et l’ambassadrice de l’Egypte ont officiellement lancé le festival de films ce mercredi 2 mai.

Le festival se tient du samedi 5 au dimanche 13 avril 2018. Les projections se tiennent dans différentes salles de cinéma à Trianon, Centre de Flacq, Rose Belle et Curepipe. L’entrée à ces séances est gratuite.

Concours « In the eyes of the world »

Dans le cadre du lancement de la Semaine de l’Egypte, une cérémonie de remise de prix a eu lieu pour récompenser des jeunes étudiants, au nombre de 15, qui ont soumis les meilleures entrées pour Maurice au concours de dessins « In the Eyes of the World », organisé par le Gouvernement de l’Egypte.

Le ministre des Arts et de la Culture, M. Roopun, s’est appesanti lors de son discours d’ouverture, sur les efforts entrepris par les deux pays pour favoriser la coopération au niveau bilatéral, régional et international.

Le ministre a souligné la pertinence d’un rapprochement économique encore plus raffermi entre Maurice et l’Egypte dans l’optique de la Stratégie Afrique, avec notamment des débouchés pour les PME. Il a fait état de nouvelles opportunités d’affaires dans la Zone économique spéciale (ZES) du Canal de Suez.

Le ministre Roopun a loué les efforts du ministre des Affaires étrangères, M, Vishnu Lutchmeenaraidoo, pour l’impulsion qu’il assure à l’ouverture de l’économie mauricienne vers l’Afrique. L’Egypte offre de nouvelles pistes d’échanges économiques à cet effet.

Le ministre des Arts et de la Culture a, par ailleurs, dit son appréciation du soutien de l’Egypte à la revendication de Maurice sur l’archipel des Chagos.

La Secrétaire aux Affaires étrangères, M. Usha Dwarka-Canabady, s’est félicitée de la signature des accords sur la coopération culturelle et médiatique. Elle a rappelé le premier accord bilatéral que les deux pays ont signé en septembre 1972. Cet accord sur la coopération culturelle, scientifique et technique a permis, dit-elle, de développer les échanges dans plusieurs domaines, dont l’octroi des bourses d’étude aux Mauriciens.

Mme Canabady a expliqué l’importance des International Weeks que le ministère des Affaires étrangères organise avec la collaboration des représentations diplomatiques à Maurice dans le contexte des célébrations du Cinquantenaire de Maurice. Ces manifestations permettent au public de découvrir les différentes facettes des pays avec qui Maurice entretient des relations d’amitié.

L’ambassadrice de l’Egypte, Mme Aya Saad Mohamed Abdelkarim, a, pour a part, fait remarquer que les relations Maurice-Egypte se sont beaucoup consolidées au fil des années. Elle a invité les opérateurs mauriciens à explorer les opportunités d’affaires en Egypte, et s’est, à cet effet, réjoui de la Stratégie Afrique de Maurice.

Elle fait état de nouveaux accords coopération dans les domaines du transport maritime et de la pêche qui seront bientôt finalisés.