Actu de l'ile Maurice
Actualités

A Quatre-Bornes : une partie de l’avenue Berthaud fermée jusqu’au 30 novembre

A Quatre-Bornes : une partie de l’avenue Berthaud fermée jusqu’au 30 novembre

Le public est informé que des travaux routiers seront effectués le long de l’avenue Berthaud, Quatre Bornes, du 3 mai au 30 novembre 2018. Une partie de cette  route, entre sa jonction avec l’avenue Robert Edward Hart et l’avenue Guy Rozemont, sera fermée à la circulation.

Les routes suivantes seront fermées à la circulation.

• Avenue Boundary à partir d’Aquarelle Lane vers l’avenue Berthaud.

• Blue Lane, de sa jonction avec l’avenue Boundary jusqu’à son intersection avec l’avenue Berthaud.

• Avenue Dr Manilall, de sa jonction avec Conal Lane à son intersection avec l’avenue Berthaud.

En conséquence, les diversions suivantes du trafic routier seront en vigueur:

• La circulation des véhicules, à l’exception des autobus qui empruntent l’avenue Berthaud en direction de Trèfles, sera détournée le long des rues Marguerite, Boundary, Dawtall Lane, de l’avenue Robert Edward Hart jusqu’à La Louise.

• La circulation des véhicules, sauf les autobus qui empruntent l’avenue Berthaud en direction de La Louise et qui se dirigent vers Trèfles, sera détournée le long de l’avenue Robert Edward Hart, les rues Aquarelle, Boundary, Marguerite, Guy Rozemont et Berthaud.

• Les autobus de la Route no 40 seront déviés de l’avenue Guy Rozemont le long de l’avenue Dr. Jeetoo jusqu’à Boundary et retour vers Guy Rozemont.

• Les autobus de la Route no 31 seront déviés de l’avenue Boundary le long de l’avenue Stanley, de l’avenue Remy Ollier jusqu’à La Louise et inversement.

En conséquence, la route sera fermée à la circulation à des endroits spécifiques, avec accès aux résidents seulement.

Le ministère des Infrastructures publiques indique que des panneaux de signalisation seront installés pour informer et guider les usagers de la route et il est fortement conseillé aux conducteurs de faire preuve de prudence lorsqu’ils sont dans la zone des travaux. Le ministère regrette tout inconvénient et compte sur la coopération et la collaboration du public.