Actu de l'ile Maurice
Actualités

Rita Venkatasawmy: « Beaucoup de parents confondent violence et discipline »

Rita Venkatasawmy: « Beaucoup de parents confondent violence et discipline »

5 000 cas de violence envers les enfants ont été rapportés au ministère de l’Egalité des genres, du développement de l’enfant et du bien-être de la famille pour l’année 2017. Ce sont les derniers chiffres de Statistics Mauritius, publiés en février dernier.

Pour Rita Venkatasawmy, Ombudsperson for Children, chaque victime est un cas de trop. Qui sont les coupables? Elle pointe du doigt certains parents. « zot pas asim zot rol kuma bizin ek zot konfonn violans avek disiplinn. Kan ou pe met disiplinn lor enn zanfan se ou pe edik li. Tandi ki ena paran zot utiliz la violans pou edik zot zanfan.» Elle est d’avis qu’ils n’ont pas les compétences requises pour être des parents. « zot pas kone limportans bann zafer de baz

Cependant, estime Rita Venkatasawmy, plusieurs cas de violence sur les enfants ne sont pas rapportés aux autorités. Elle encourage toute personne témoin de violence sur les enfants, ou même ceux qui soupçonnent des cas, de venir de l’avant et dénoncer. « Se bann child watch ki bizin vinn dénonsé. »Elle est d’avis que la prévention commence par des campagnes de sensibilisation à travers les médias. « Bizin pass messaz a travers television. Otorite bizin boku pli aktif. »