Actu de l'ile Maurice
Actualités

Stockage de médicaments : casse-tête pour le ministère de la Santé

Stockage de médicaments : casse-tête pour le ministère de la Santé

Anwar Husnoo l’a avoué à l’Assemblé nationale ce mardi 8 mai. Le lieu approprié est difficile à trouver. Il a affirmé que des appels d’offres avaient déjà été lancés pour trouver un endroit pour stocker les médicaments. Il a souligné que cela nécessite un espace d’environ 50 000 pieds carrés. « Nous n’avons pas pu l’obtenir», a-t-il déclaré.

Adil Ameer Meea a interpellé le ministre de la Santé, Anwar Husnoo sur des présumés distributions de médicaments périmés dans les hôpitaux depuis janvier 2017.  Le député Mauve a voulu savoir si une enquête a été initiée à ce sujet et si des mesures ont été prises pour y remédier.

Anwar Husnoo a tout d’abord affirmé que ce dossier est d’une très grande importance pour son ministère. Il a expliqué que suite à divers articles de presse à ce sujet, une enquête a été entreprise par une équipe indépendante de son ministère en mars 2018. L’équipe a ensuite soumis un rapport avec des recommandations :

  • Un système informatisé pour assurer la gestion des stocks de médicaments
  • Une infrastructure appropriée pour le stockage, l’étiquetage et la distribution de médicaments.
  • Accroître le nombre de personnel
  • Des campagnes de sensibilisation sur comment bien utiliser les médicaments
  • Des visites régulières mensuelles par le personnel de pharmacie dans les mediclinics, les centres de santé et les hôpitaux pour contrôler le stock et les dates d’expirations des médicaments.
  • Il a aussi déclaré que la semaine dernière, il a visité un dépôt à Castel pour voir si un espace y était disponible. « Si tout se passe correctement, nous pourrions y transférer une partie des médicaments de Sunray, du Agricultural Marketing Board, du Tobacco Board dans un mois. »
  • Il a ajouté que le ministère travaille afin de trouver un nouvel entrepôt avec la température idéale et un système informatisé pour le stockage de médicaments.

Anwar Husnoo a également souligné qu’une copie du rapport d’inspection sera soumise à son ministère pour un suivi. Le ministre a,  également, ajouté qu’une étude sur les médicaments périmés a été entreprise par son ministère en septembre 2017.

De plus, des arrangements avaient déjà été faits avec le ministère de l’Environnement pour disposer le stock périmé à Mare-Chicose.