Actu de l'ile Maurice
Monde

France-Mort de Naomi Musenga: qui est l’opératrice du Samu?

France-Mort de Naomi Musenga: qui est l’opératrice du Samu?

L’opératrice du Samu qui n’a pas prix au serieux l’appel téléphonique de Naomi Musenga, le 29 décembre dernier, à Strasbourg, quelques heures avant le décès de la jeune femme de 22 ans, était expérimentée.

Selon des informations, cette opératrice âgée d’une cinquantaine d’années avait en effet une certaine expérience des urgences médicales puisque avant de devenir assistante de régulation médicale au sein du Samu, il y a quatre ans, elle était ambulancière. Ses collègues la décrivent comme une salariée très investie, très volontaire dans son travail, et toujours prête à remplacer un collègue malade sur ses jours de congé.

C’était d’ailleurs le cas le 29 décembre dernier, jour de l’appel de Naomi Musenga. L’opératrice avait accepté de remplacer un colleague malade, alors qu’elle ne devait pas travailler ce jour-là. Il s’agissait alors de sa troisième journée de 12 heures de travail consécutive.

Mercredi, l’opératrice a été suspendue à titre conservatoire par la direction des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. De son côté, le parquet de Strasbourg a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour faire la lumière sur le décès fin décembre de Naomi Musenga, 22 ans, raillée par une opératrice téléphonique du Samu, elle-même suspendue par l’hôpital “à titre conservatoire”.

En effet, l’opératrice reconnaît avoir manqué de professionnalisme dans sa discussion avec Naomi Musenga. Mais se justifie en expliquant avoir subit une énorme pression durant les mois de fin d’année, pendant lesquels les appels se sont succédés sans interruption, avec notamment beaucoup de canulars et de demandes sans gravité, qui nécessitaient de faire le tri.