Actu de l'ile Maurice
Actualités

Environment : un guide pour établir un plan d’action 

Environment : un guide pour établir un plan d’action 

Le Public Environment Expenditure Review Report, ainsi qu’un manuel a été lancé le jeudi 10 mai. Une initiative de UN Partnership for Action on Green Economy (PAGE), en collaboration avec plusieurs ministères, dont celui des Affaires Étrangères, de l’Intégration Régionale, du Commerce, de l’Intégration sociale et de l’Empowerment Economique.

Ce rapport couvre les projets réalisés au cours de ces deux dernières années et est en amont avec les consultations pré-budgétaires qui se poursuivent en ce moment. Le but de ce document est également de mettre en avant les secteurs économiques directement ou indirectement liés à l’environnement et de revoir leur structure de financement.

Asha Poonyth, de l’UNDP, soutient que cette initiative survient dans le but de conscientiser le secteur public des enjeux entourant le changement climatique et le financement des projets environnementaux. Elle demande ainsi à ce que ce rapport vise à des actions collectives, « le but de ce rapport ainsi que son annex est non seulement de couvrir ce qui a été fait durant ces deux dernières années mais également d’être un guide afin d’établir un plan d’action pour les secteurs étroitement liés à l’environnement », a-t-elle déclaré. Une opinion que partage W.Elahee Doomun, du ministère des Finances et du Développement Economique.

Shiv Seewoobaduth, de la Land and Drainage Authority, a quant à lui, souhaité encadrer quelque points importants, notamment le changement climatique. Il soutient que ce problème alourdit l’agenda déjà chargé du ministère « la situation prend des proportions plus larges à cause du changement climatique », martelant que l’allocation budgétaire dans son état actuel ne suffirait bientôt plus à soutenir le financement des secteurs liés à l’environnement. Il conseille ainsi une révision des portes feuilles ministérielles dans la réalisation et le financement des secteurs concernés.

D’autre part, Alexandra Galef, consultante de PAGE, lance un appel aux différents secteurs, publics et privés, car le changement climatique est le problème de tout un chacun. Elle appelle à une coordination de tous les secteurs en vue des ambitions de la Vision Maurice 2030, en parallèle avec les Objectifs de Developpement Durable (ODD) 2030, et l’Accord de Paris sur le changement climatique.