Actu de l'ile Maurice
Politique

Augmentation du nombre de séances parlementaires : qu’en pensent nos politiciens ?

Augmentation du nombre de séances parlementaires : qu’en pensent nos politiciens ?

Le débat est lancé. Désormais, chaque semaine, nous avons la possibilité de suivre les débats de séances parlementaires qui sont diffusés en live sur la  télévision. Bon nombre de personnes notent que certaines questions restent, soit sans réponse ou n’arrivent pas d’être posées, vu que le temps alloué est écoulé. La raison ? Faute de temps, arguent certains observateurs. La question se pose: le moment n’est-il pas propice pour augmenter le nombre de séances parlementaires par semaine ? A cet effet, Inside News a pris l’avis de quelques politiciens sur le sujet.

« Augmenter le nombre de séances parlementaires ne permettra pas aux membres du gouvernement d’avancer dans leurs dossiers respectifs. Nou nou ena enn pays pou rouler, contrairma à l’oppozision ! », avance Bobby Hurreeram, le Chief Whip de la majorité. S’opposant à cette proposition. il fait-il ressortir: « Si travay la pa fer, bann-la mem [l’opposition] ki pu vinn kritiker ». Donc, pour Bobby Hurreeram, une séance parlementaire hebdomadaire « est largement suffisante avoir des débats constructifs ».

Pour sa part, Shakeel Mohamed, le chef de fil du Ptr à l’Assemblée nationale ne partage pas cet avis. Il se prononce pour  l’instauration d’une deuxième session parlementaire par semaine. Cependant, le député travailliste estime que cela n’apportera pas grand-chose à l’avancement des débats. Il est convaincu qu’il faut avant tout que « l’attitude du Speaker de l’Assemblée nationale change.» «Ses démarches ne sont pas équitables ! », déplore-t-il.

Pour Tania Diolle, politologue, elle argue qu’il est grand temps de trouver une solution à cette situation. « Ce n’est pas possible qu’on voit des questions qui soient retirées, alors qu’elles concernent des sujets de grande importance ! », soutient-elle.  Elle se joint à Shakeel Mohamed pour suggérer la nécessité d’augmenter le nombre de séances parlementaires. « Pourquoi pas deux jours par semaine », se demande-t-elle.

On a tenté d’avoir l’opinion du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Mais, Il est resté injoignable.