Actu de l'ile Maurice
Actualités

Innovation : l’Université des Mascareignes lance un club de robotique

Innovation : l’Université des Mascareignes lance un club de robotique

L’Université des Mascareignes, l’une des principales institutions d’enseignement supérieur du pays, a lancé ce vendredi 11 mai un club de robotique lors d’un atelier de travail. Le but est d’offrir un plus sur le cursus académique aux étudiants. L’objectif de ce club, une initiative du chef du département de la faculté de génie électromécanique et automatisme (GEMA), est de fournir à tous les étudiants de l’UdM les connaissances sur la robotique et de déboucher sur des compétitions interne. Éventuellement, cette initiative devrait donner lieu à une compétition nationale dans le domaine de la robotique.

Nous sommes en 2017. L’idée d’un club de la robotique germe dans l’esprit des dirigeants de l’Université des Mascareignes (UdM), en particulier Kesseven Cunden, chef du département de génie électromécanique et automatisme (GEMA). Toutefois, ce n’est que cette année que l’occasion s’est présentée pour sa mise sur pied avec la visite d’un expert roumain en robotique, Andrei Pop, venu partager ses connaissances dans le domaine.

« La robotique est en train de changer le monde de manière radicale. Le but de démarrer un club de robotique est d’avoir une équipe pouvant contribuer aux recherches dans ce domaine révolutionnaire. Le club servira de plateforme pour le partage de connaissances sur la robotique, d’autant que, à mon avis, le meilleur moyen pour apprendre est d’enseigner », fait ressortir le Dr Radhakrishna Somanah, directeur général de l’UdM.

Andrei Pop, expert roumain en robotique, rappelle les trois règles de base de la robotique qui sont l’imagination, la connaissance et le travail. « Ce sont trois ingrédients essentiels à la création dans le domaine de la robotique. L’atelier de travail servira d’introduction aux différents domaines liés à la robotique et fournira aux étudiants les outils nécessaires pour appréhender ce monde si particulier par eux-mêmes », souligne-t-il.

« Dans un premier temps, le club sera chargé de trouver les équipements nécessaires à la création dans le domaine de la robotique et de fournir aux étudiants les connaissances sur le sujet. A terme, le club de robotique de l’UdM devrait, en plus de vulgariser ce domaine passionnant, déboucher sur des compétitions entre différentes facultés de l’université. Les initiateurs de ce club comptent aussi aboutir à une compétition nationale de la robotique et un projet commun réunissant les expertises des différentes facultés de l’UdM », explique, pour sa part, Kesseven Cunden, chef du département GEMA.

Le club se réunira à l’UdM pendant les heures libres des étudiants pour prendre connaissance des dernières avancées dans l’univers de la robotique et permettre aux membres de réunir leurs idées pour les activités comme le concours inter-facultés.