Actu de l'ile Maurice
Actualités

Maurice et Madagascar élargissent leur champ de coopération avec la mise en place d’une Commission mixte

Maurice et Madagascar élargissent leur champ de coopération avec la mise en place d’une Commission mixte

  • Quatre accords de coopération seront signés à l’issue des travaux de la Commission mixte

Les relations entre Maurice et Madagascar bougent vers un nouveau palier. La réunion ministérielle de la première session de la Commission mixte Maurice-Madagascar a lieu ce jeudi 17 mai 2018 à Trou aux Biches. Elle se tient sous la présidence conjointe du ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo et de son homologue malgache, Henry Rabary-Njaka.

Quatre accords de coopération seront signés à l’issue des travaux de cette première session de la Commission mixte Maurice-Madagascar :

  • Un accord commercial qui a pour objectif d’accroître le volume d’échange de biens et de services entre Maurice et Madagascar.
  • Un mémorandum d’entente sur la coopération industrielle. Le mémorandum d’entente vise à établir un cadre de coopération entre les ministères de l’Industrie respectifs afin d’identifier les possibilités de collaboration et de prendre des mesures pour promouvoir, dans un intérêt commun, le développement des secteurs industriels.  Cette collaboration vise aussi à promouvoir l’échange d’information, les visites d’échange, le renforcement de capacité, et le commerce et l’investissement transfrontalier.
  • Un mémorandum sur la coopération administrative mutuelle en matière douanière. Ce mémorandum préconise que les administrations douanières des deux pays collaborent lorsqu’il s’agit  d’échanger des renseignements afin de prévenir, d’identifier, et de réprimer toute infraction aux lois douanières et d’assurer la sécurité de la chaîne d’approvisionnement du commerce international.
  • Un protocole d’accord culturel qui prévoit la promotion de la connaissance et la compréhension réciproque de leurs cultures respectives, de leurs réalisations intellectuelles et artistiques ainsi que de leurs histoires respectives et du mode de vie de leurs populations. Cet accord devrait encourager, entre autres, des projets communs et faciliter l’échange de visites de délégations artistiques et culturelles pour la participation aux activités culturelles et artistiques internationales organisées à Maurice et à Madagascar.

La tenue de la Commission mixte Maurice-Madagascar s’inscrit dans la stratégie de rapprochement avec la région et l’Afrique continentale, insufflée par le Chef de la diplomatie, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo. Dans cette optique, des commissions mixtes ont été mise en place ces dernières années avec des pays partenaires ciblés, dont le Kenya, le Ghana, Madagascar et les Comores pour mieux agencer et structurer la coopération bilatérale dans divers domaines d’intérêt commun et selon un agenda de travail préétabli.

La tenue de la Commission mixte est l’aboutissement d’un travail de longue haleine en vue de doter la coopération Maurice-Madagascar d’une structure pérenne. Elle est le résultat de l’engagement pris et exprimé par le Premier ministre de Maurice, Pravind Jugnauth, et du Président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, au mois de mars 2016 lors de la visite d’Etat de ce dernier à Maurice.

Les ministres des affaires étrangères de Maurice et de Madagascar ont de leur côté assuré le suivi des dossiers et les consultations qui ont mené à la concrétisation de ces assises.

La Commission mixte abordera plusieurs secteurs de coopération, dont l’agriculture, le tourisme, les services aériens, le textile-habillement, la connectivité, l’entraide judiciaire, l’énergie, l’enseignement supérieur, l’emploi des ressortissants malgaches à Maurice, la formation professionnelle, la santé, la lutte contre les trafics illicites, les coopératives, la jeunesse et les sports, les Tics et l’environnement.

La réunion ministérielle de la Commission mixte était précédée d’une réunion des Hauts officiels qui s’est tenue le lundi 14 mai sous la présidence conjointe de la Secrétaire aux Affaires étrangères, Usha Dwarka-Canabady, et du Secrétaire général au ministère malgache des Affaires étrangères, Eric Ratsimbazafy.