Actu de l'ile Maurice
Politique

[2e partie] Revue politique : le MP tend la main aux déçus et indignés…

[2e partie] Revue politique : le MP tend la main aux déçus et indignés…

Autres faits qui ont marqué cette semaine politique, ce sont Alan Ganoo, président du Mouvement Patriotique qui dit ouvrir ses portes aux déçus et indignés des autres partis politiques ; les célébrations marquant le 22e anniversaire de la mort de sir Gaëtan Duval, ancien leader du PMSD et Pravind Jugnauth, Premier ministre qui d’une part a soutenu la nécessité pour «inculquer de vraies valeurs morales et spirituelles aux  jeunes», lors d’une fonction, organisée par l’Arya Sabha Mauritius et la reconnaissance des artistes lors de la 1ère édition de la National Awards Ceremony.

« Nous ouvrons la porte aux indignés et déçus des autres partis », déclare Alan Ganoo à Inside News. «J’ai passé des années au sein du MMM et je connais le MMM aussi longtemps. Je regrette de voir le parti traverser des crises permanentes et chroniques au sommet» affirme-t-il.

Il est un fait, les démarches du Trio Steven Obeegadoo-Pradeep Jeeha-Françoise Labelle, sont suivies de près. S’ajoutent à cela, le sort réservé aux six membres de l’exécutif, dont le président Swadesh Babajee et le secrétaire, Khalil Bengah, suspendus de la régionale No 4 ( Port-Louis Nord/Montagne Longue) pour une durée indéterminée.

Hommage à SGD

Chez le PMSD, les célébrations marquant le 22e anniversaire de la mort de sir Gaëtan Duval ( 9 octobre 1930 – 5 mai 1996, à la mairie de Port-Louis, samedi 12 mai) étaient organisées à la mairie de Port-Louis. Le PMSD et les sympathisants ont rendu un vibrant hommage à SGD qui avait été leader du PMSD, vice-Premier ministre, ministre, leader de l’Opposition, Lord maire de Port-Louis, maire de Curepipe et avocat.

«Gaëtan Duval était un politicien extraordinaire !», a clamé Jacques Panglose. Il a retracé la vie de ce fils du sol qualifié d’humaniste. Ila soutenu que SGD avait été un «avocat redoutable» dans les affaires criminelles.

Outre une projection de film sur la vie de SGD, plusieurs témoignages par gens qui lui avaient été proches, dont Fatima Doomun.

Du côté du MSM, le Premier ministre a répondu présent aux célébrations marquant le 50e anniversaire de l’Indépendance, organisées à l’initiative de l’Arya Sabha Mauritius, à l’ashram Dr Chirangiv Bhurdwaj, Belle Mare, samedi 12 mai

« Il faut inculquer de vraies valeurs morales et spirituelles aux jeunes pour une Ile Maurice meilleure ,»  a affirmé Pravind Jugnauth. Il a loué le travail accompli par l’Arya Sabha Mauritius dans le domaine de l’éducation, l’émancipation de femmes et dans le combat pour l’obtention du droit de vote à 18 ans, ainsi que le suffrage universel. « Nous avions eu des bagarres raciales. Les dirigeants de l’Arya Sabha ont œuvré de manière exemplaire pour prêcher la paix et l’amour (…) J’ai une pensée une pensée spéciale pour le pandit Mohunlall Mohit, » a déclaré le Premier ministre.

« Mo enn Premier minis ki soutenir bann artistes…»

Mercredi 16 mai, Pravind Jugnauth était présent à la National Award Ceremony,  à l’hôtel Ravenala Attitude, Balaclava. « Mo enn Premier minis ki soutenir bann artistes, mo pa enn Premier minis dan zar, » a-t-il clamé. « Li essentiel ki nou donne l’art et la kiltir so place de choix», a-il ajouté.

Cette initiative, relevant d’une décision gouvernementale, était organisée par le ministère des Arts et de la Culture, avec pour objectif d’honorer des artistes qui ont contribué au développement et à la promotion des artistes à Maurice.

Praving Jugnauth a énuméré une série de mesures qui a été mise en œuvre son gouvernement. Outre l’institution d’un National Arts Fund, le Premier ministre a exprimé la volonté de son gouvernement de créer une industrie cinématographique à Maurice.