Actu de l'ile Maurice
Sport International

FA Cup : le dernier match de Martial pour Manchester United ?

FA Cup : le dernier match de Martial pour Manchester United ?

A l’occasion de la finale de la Cup qui oppose Manchester United à Chelsea, le Français disputera peut-être son dernier match sous le maillot des Red Devils avec qui, lors des quatre derniers mois, il a perdu sa place de titulaire et ses chances de disputer la Coupe du monde.

En apercevant cette arche métallique dans le ciel londonien depuis le bus mancunien qui le conduira à la finale opposant Manchester United à Chelsea ce samedi, Anthony Martial se demandera peut-être s’il étrennera une dernière fois le maillot des Red Devils. Le Français a été déclaré “fit” par José Mourinho après avoir manqué la dernière journée de championnat sans que l’on sache réellement si son absence était due à une petite gêne à la cuisse, comme évoqué par son cousin, ou un problème au genou, selon son club. Et si son entraîneur avait prévu de l’aligner contre Watford dans une rencontre sans enjeu, il n’est pas dit qu’il le fera dans une rencontre qui peut lui éviter une saison blanche. Ce n’est pas vraiment la tendance des dernières semaines, qui ont vu le Français rester quatre fois sur le banc lors des huit précédentes rencontres.

Dans le nord de l’Angleterre, son départ ne fait d’ailleurs plus vraiment de doute dans ce qui ressemble à un énorme gâchis. Arrivé avec la réputation d’un futur crack liée en partie à la dimension de son transfert qui, finalement, n’atteindra que 60 des 80 M€ prévus par les bonus – le joueur n’a pas encore validé les 25 sélections nécessaires en équipe de France (18) ni sa présence dans le Top 10 du classement au Ballon d’or , Martial a connu plus de bas que de hauts à Manchester. Ils ne sont pas tous le fait de ses entraîneurs, Van Gaal puis Mourinho. Le Français est un très bon joueur dont les performances, comme beaucoup de jeunes de son âge, sont assujetties à son niveau de confiance ; lui peut-être plus que les autres.

Après une première saison difficile sous Mourinho, qui avait soufflé le chaud et le froid avec le Français et son entourage, Martial avait réussi le plus dur : se plier aux exigences de son entraîneur et gagner la confiance de celui-ci grâce à des performances solides et régulières au point d’être l’homme de la première partie de saison mancunienne avec 11 buts, 8 passes décisives et une influence dans le jeu qui dépassait bien souvent ces statistiques. Et il n’y a sans doute pas de hasard si, après un Euro 2016 raté, sa meilleure performance en Bleus, face à l’Allemagne en novembre dernier, correspondait également à sa meilleure période en club où il était en pleine confiance. Mais, à l’époque, personne n’imaginait ce qui allait suivre.

Après trois années, le Français n’a plus vraiment le choix : il doit partir pour rebondir. La Juventus lui fait les yeux doux. Ça tombe bien, Mourinho aime beaucoup le Turinois Alex Sandro. Comme c’est étrange.