Actu de l'ile Maurice
Actualités

Janesh Roy Dookan : « On souhaite accompagner les PME dans leurs projets »

Janesh Roy Dookan : « On souhaite accompagner les PME dans leurs projets »

L’Île Maurice veut financer les projets des Petites et moyennes entreprises (PME) en Côte d’Ivoire, a annoncé vendredi à Abidjan. Janesh Roy Dookan, le responsable du pôle Afrique à « Economic development Board », organe en charge des relations économiques extérieures de l’Île Maurice.

« On souhaite accompagner les PME dans leurs projets et leurs initiatives et cette collaboration va se faire par le biais de la Fédération ivoirienne des PME (Fipme) », a dit à APA M. Dookan en marge des Journées nationales promotionnelles des PME et de l’artisanat.

Cet appui portera également sur l’encadrement des PME et « nous demandons aux opérateurs qui ont des sujets à traiter et à discuter » de s’approcher de la Fipme, a-t-il relevé, ajoutant que « ça peut être un appui technique par rapport à l’expertise de l’Île Maurice ».

« Tout le financement ne proviendra pas du gouvernement mauricien, mais aussi des opérateurs privés à travers la structure global business », a-t-il poursuivi. Le pays qui ambitionne être un hub financier en Afrique, entend notamment investir à travers ses partenaires économiques.

Ces deux dernières années, l’Îles Maurice a investi massivement en Côte d’Ivoire. Selon le président de la Chambre de commerce de l’Île Maurice en Côte d’Ivoire, Clyde Vacher, « ce sont des financements et des fonds qui transitent par Maurice pour venir investir en Afrique de l’Ouest».

L’Île Maurice, un pays de 1,3 million d’habitants, a comme potentiel son capital humain. Le pays a une grosse expertise dans le secteur financier et a accueilli ces 20 dernières années des milliards de dollars d’investissements qui sont allés dans plusieurs pays à travers le monde.

« Aujourd’hui, cette expertise, on veut la mettre au service de l’Afrique de l’Ouest », a confié le président de la Chambre de commerce de l’Île Maurice en Côte d’Ivoire, Clyde Vacher.

L’Île Maurice qui est la 25ème plateforme mondiale selon le classement Doing Business de la Banque mondiale, se positionne comme un investisseur étranger « sérieux » de l’Etat ivoirien.