Actu de l'ile Maurice
Politique

MP – Alan Ganoo: «L’escapade de Latchigadoo est sans précédent»

MP – Alan Ganoo: «L’escapade de Latchigadoo est sans précédent»

Alan Ganoo, président du Mouvement Patriotique (MP) dans une déclaration à Inside News, ce 28 mai, soutient que «l’escapade de Kusraj Latchigadoo du Vacoas Detenttion Centre est sans précédent et très grave.» Cela d’autant plus, déplore-t-il que «la mafia est infiltrée au niveau des institutions du pays.»

«Il se chuchote qu’un haut gradé de la police serait impliqué dans ce cas d’escapade. Ainsi, ce n’est pas à de simples constables qu’on a affaire, mais à certains hauts gradés», s’insurge le président du MP. Arguant que la population vivrait une situation traumatisante, il insiste sur la nécessité de mettre un terme à de telles pratiques, «où un déténu s’arroge le droit de quitter sa cellule pour aller se balader.» «Si on persiste dans cette voie, un prisonnier peut quitter sa cellule pour aller commettre un délit, voire commettre un crime avant de retourner. Certains pourraient pousser leur vengeance à l’extérieur avant de revenir», estime-t-il.

Par conséquent, il fait un appel aux autorités compétentes du pays pour considérer cette situation. Compte tenu de la recrudescence de la criminalité et de délits de drogue, Alan Ganoo fait un pressant appel au commissaire de police et au ministre Mentor de voir cette situation de près.

«Le Law and Order et le Rule of Law constituent le fondement de notre société. Cela est crucial pour la stabilité d’une société», dit-il. Il estime que le Commissaire de police devrait venir de l’avant avec un nouveau protocole. «Dans le cas du Vacoas Detention Centre, ce n’était qu’après deux jours que le policier, affecté au visionnage des images de la caméra de surveillance a pu découvrir le pot aux roses. De ce fait, il faut placer des policiers expérimentés à ce service»,  suggère-t-il.

Dans ce contexte et compte tenu de la technologie nouvelle, Alan Ganoo propose qu’une centrale de visionnage de caméra de surveillance, reliée à tous les centres de détention, soit mise en place aux Casernes Centrales pour veiller les faits et gestes de high profile prisoners.

S’agissant du trafic de drogue et compte tenu du fait que la Commission Lam Shang Leen a bouclé ses travaux, le président du MP se demande : «N’est-il pas temps d’avoir une commission d’enquête permanente sur la drogue ?»  Cela avant de suggérer : «L’ADSU et la CID ne sont que des exécutantes de la politique gouvernementale. Plus que jamais, une autre organisme, à l’instar d’un Strateging Centre pour combattre le trafic de drogue. Il est impérieux que ce ‘think tank’ ait à la tête, une personnalité crédible, à l’exemple de celle de l’ancien juge, Paul Lam Shang Leen.»