Actu de l'ile Maurice
Monde

Londres : Theresa May sous pression pour faire appliquer la loi pro-avortement en Irlande du Nord

Londres : Theresa May sous pression pour faire appliquer la loi pro-avortement en Irlande du Nord

Indéniablement, il existe une pression sur la Première ministre britannique Theresa May pour qu’elle réforme la loi en Irlande du Nord, où l’avortement est toujours illégal, suite au résultat historique du référendum irlandais sur l’avortement.

La victoire sans appel en faveur de la libéralisation du régime irlandais de l’avortement fera pression sur les politiciens d’Irlande du Nord pour qu’ils revoient leurs lois très restrictives, bien que l’on insiste sur le fait que la région ne sera pas intimidée pour accepter l’avortement sur demande.

L’abrogation du huitième amendement, suivie d’une législation autorisant l’avortement sur demande jusqu’à la douzième semaine de grossesse, signifie que l’Irlande du Nord sera le seul endroit au Royaume-Uni et en Irlande – et la plupart de l’Europe – où l’avortement est encore interdit.

Les politiciens britanniques ont reconnu que l’Irlande du Nord serait sous les projecteurs. La députée travailliste Stella Creasy a déclaré qu’elle demanderait à ses collègues de Westminster de soutenir une législation visant à faire entrer les lois britanniques sur l’avortement dans le 21ème siècle et de garantir à tous les citoyens britanniques un accès égal à leurs droits reproductifs. Selon la députée, les femmes d’Irlande du Nord ne peuvent pas être laissées pour compte. Maintenant, c’est au tour de Theresa May et son gouvernement de trancher….