Actu de l'ile Maurice
Actualités

50 ans de l’Indépendance de Maurice et Semaine Sud-Africaine : Thuli Madonsela à Maurice les 8 et 9 juin

50 ans de l’Indépendance de Maurice et Semaine Sud-Africaine : Thuli Madonsela à Maurice les 8 et 9 juin

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’Indépendance de Maurice, et de la Semaine Sud-Africaine, le ministère de la Justice, des Droits humains et des Réformes institutionnelles, en collaboration avec le Haut-commissariat d’Afrique du Sud, organise une causerie sur le thème suivant : ’50 years of Independence – Inspiration from the making and workings of the South African Constitution – The Way Forward’. Elle se tiendra le samedi 9 juin à 10h30 à l’auditorium de l’Université de Maurice, The CORE, Ebène.

L’invité d’honneur à cet événementiel est une des femmes les plus influentes de l’Afrique. Thuli Madonsela a reçu le ‘Forbes Africa Person of the Year 2016′ en 2016En 2014, elle a intégré le ‘Time’s 100 Most Influential People’. Dans son édition axée sur le ‘Top 50 : les femmes les plus puissantes de l’Afrique’, le magazine Jeune Afrique la surnomme ‘Madame Anticorruption’. Elle a également été le récipiendaire du Transparency International’s Integrity Award en 2014, et du Commonwealth Lawyers Truth and Justice Award en 2017.

« Thuli Madonsela est un exemple et une source d’inspiration pour ce que doivent être les hauts fonctionnaires en Afrique. Sa capacité à dire la vérité au pouvoir et à s’attaquer à la corruption au plus haut niveau est hors du commun », a déclaré sur elle, l’ancien gouverneur de la banque centrale nigériane Lamido Sanusi, lorsque le magazine Times l’a placée dans sa liste des 100 personnalités les plus influentes dans le monde. Elle jouit d’une réputation globale d’intégrité et de courage dans sa quête de transparence et de justice dans l’exercice du pouvoir public et de l’utilisation des ressources publiques.

Thuli Madonsela a été médiatrice (‘Public Protector’) de la République d’Afrique du Sud de 2009 à 2016. Elle a dirigé une équipe de plus de 100 enquêteurs. Elle est née dans une famille modeste, dans le township de Soweto, aux portes de Johannesburg, à une époque, où les noirs n’avaient aucun droit dans le pays. Formée au droit constitutionnel, elle a participé à l’élaboration de la très libérale Constitution post-apartheid en tant que conseillère technique du comité de rédaction.

Avocate à la Haute cour de l’Afrique du Sud et activiste de la justice sociale, du constitutionnalisme, des droits humains, de la bonne gouvernance et l’Etat de droit, Thuli Madonsela est également l’un des architectes de plusieurs lois qui contribuent à renforcer la démocratie dans ce pays.

A l’échéance de son mandat comme médiatrice, elle devient depuis janvier 2018 titulaire de la chaire de justice sociale à la faculté de droit de l’Université de Stellenbosch.