Connect with us

Regional

Christians in Nigeria: request for ending the persistent killings

Published

on

Christians in Nigeria: request for ending the persistent killings

On Sunday Nigerian Christians unite together to request the end of killing in the West African nation. Eleven Hausa Muslims were murdered in Makurdi the capital of Benue State Central Nigeria by an angry crowd, in revenge of an attack on a church which took the life of 18 people, said official sources on Wednesday.

We lost 11 of our own in this crisis, and five wounded were hospitalized,” Rilwanu Adamu, advisor for Islamic affairs in Benue governorate, told AFP.

The attacks has occurred in many different parts of the city and the death toll might rise further, because some of the victims’ bodies have been burned to death and has not been found yet, he said.

“Buhari should just stand up and speak to them. We don’t carry arms. We will not carry arms. We don’t teach carrying arms, but we can call on God. Our God is bigger than human ammunition”.

He further puts forward that a shoemaker was tied behind a motorcycle and dragged to the ground until he died.

Pastor Samson Ayokunle is president of the Christian association of Nigeria. The Christians in Africa’s most populous nation are worried about the situation.

I believe that President Muhammadu Buhari can bring these killings to an end. I believe that if he rises up, these people will stop. Who are these people? Can they face Buhari? They can’t. Buhari should just stand up and speak to them. We don’t carry arms. We will not carry arms. We don’t teach carrying arms, but we can call on God. Our god is bigger than human ammunition’‘, Ayokunle said.

For Efe Obaro love is the resolution to this continuous killing.

“I feel killing my brother or my sister is wrong. God almighty that has created us, loves us. And I’m not sure that God wants us to die. That was why in the first place he sent his son Jesus Christ to come and die for us. He loves us so much so God is saying that we should love ourselves. I am saying that if I love you, I will not kill you’‘, protester Efe Obaro added.

The police believed that two Catholic priests and 16 worshippers were killed in an attack on a church attributed to nomadic herders during a funeral mass in Mbalom, a village some 50 kilometres from Makurdi on Tuesday.

Hundreds of angry youngsters went down to the streets of the regional capital to protest against the murdering and attacking the Muslim minority, ordinary Hausa traders unrelated to the pastoral conflict in the region.

The central states of Nigeria are frequently affected by deadly clashes over access to land and water between sedentary Christian farmers and nomadic pastoralists, mostly Fulani and Muslim, accused of damaging farms and stealing their herds.

This ancient war over resources, worsened by the population explosion in Africa’s most populous country of 180 million inhabitants, has for several months taken on an identity and religious dimension.

In September 2017 according to a report by the International Crisis Group, more than 2,500 people were murdered in Nigeria in 2016.

Advertisement

Regional

#VIDEO*: Au Kenya, un lion sauvage n’apprécie pas la caresse d’un touriste

Published

on

#_VIDEO_*_:_ Au_ Kenya_,_ un_ lion_ sauvage_ n'apprécie_ pas_ la_ caresse_ d'un_ touriste
"J'aurais pu y laisser mon bras ou me faire tuer," affirme le touriste qui regrette amèrement son geste.

#VIDEO*: Au Kenya, un lion sauvage n’apprécie pas la caresse d’un touriste

J’aurais pu y laisser mon bras ou me faire tuer,” affirme le touriste qui regrette amèrement son geste.

Un groupe de touristes sur un safari en Afrique, a connu un moment de grande angoisse après que l’un d’eux ait commis l’imprudence de caresser à travers une fenêtre ouverte un lion sauvage qui était proche de son SUV. En réaction, l’animal a montré ses crocs et a lancé un rugissement menaçant vers les occupants du véhicule.

Le touriste, effrayé, laissa tomber le dispositif avec lequel il filmait, tandis que son compagnon, lui aussi terrifié, se dépêchait de fermer la fenêtre de la voiture. Aussi, heureusement que le chauffeur a démarré le SUV de justesse pour s’éloigner de la bête! Les images de l’incident ont été téléchargées sur YouTube vendredi dernier.

A noter que les lions dans les plaines ouvertes du Kenya, utilisent parfois l’ombre des véhicules de safari pour se reposer quand il n’y a pas d’arbres en vue.

L’attitude de ce touriste caresseur et de celui qui a enregistré la scène avec sa caméra, a été qualifié d ‘«incroyablement stupide et ignorant» par des experts en matière de faune, qui déclarent que ces grands chats sauvages ne font aucunement confiance aux humains…

Continue Reading

Regional

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

Published

on

Les légendaires baobabs d'Afrique meurent et personne ne sait pourquoi
L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

L’arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Le baobab, l’une des icônes de la savane africaine, disparaît soudainement, mystérieusement et inexplicablement selon les scientifiques. Il est rapporté qu’au cours de ces douze dernières années, 60 % de ces arbres ont disparu.

Ces résultats ont été obtenus grâce à une étude menée entre mai 2005 et mai 2018 par une équipe de scientifiques sud-africains, roumains et américains. Ils ont documenté sur plus de 60 baobabs de leurs pays respectifs, et ceux qui pourraient potentiellement vivre le plus longtemps. Ayant recueilli des échantillons de bois dans les cavités internes et externes des troncs et des incisions profondes dans les tiges, les experts ont réalisé que la plupart des arbres sont morts pendant la période d’essai.

L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

 le baobab en voie de disparition

C’est bizarre car il n’y a absolument aucun signe d’épidémie ou de maladie selon les chercheurs. Ces derniers sont déconcertés par cette disparition. Cependant, ils supposent que les changements climatiques enregistrés en Afrique australe pourraient être la cause de ce mauvais déséquilibre de la flore dans l’écosystème. Toutefois, ces hommes de la science soulignent l’importance d’une recherche plus approfondie pour confirmer cette hypothèse.

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus longue plante à fleurs des régions tropicales du continent: la plante peut vivre jusqu’à 2 000 ans. De plus, c’est le plus grand arbre d’Afrique et sa hauteur atteint 25 mètres. Il se distingue par son apparence particulière de l’arbre «à l’envers»: les branches ressemblant davantage aux racines….

Continue Reading

Regional

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Published

on

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion
Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

La petite Kaylhia, 4 ans, a été attaqué par un chien à Saint Rose, Ile de la Réunion. Le chien appartenait à une personne qui est décédée il y a quelques temps. Cet incident s’est déroulé la semaine dernière à Sainte Rose et la presse réunionnaise en parle ce matin.

Kaylhia jouait sous la véranda de sa maison quand elle a été attaquée par un chien. Conduite aux urgences après l’attaque, souffrirait d’une fracture sous l’œil. La famille a porté plainte auprès de la gendarmerie et le chien a été placé en observation à la fourrière de la Cirest pour un mois selon clicanoo.re.

A la Réunion, lorsque des chiens récidivents de morsures, ils sont soumis à l’euthanasie….

Continue Reading

Trending