Connect with us

Sport International

Équipe de France: Platini admet une “petite magouille” en 1998

Published

on

Équipe de France: Platini admet une "petite magouille" en 1998

Équipe de France: Platini admet une “petite magouille” en 1998

“C’est la finale dont tout le monde rêvait.” Avec le recul, Michel Platini est plutôt fier de son coup. Le pays organisateur triomphant du tenant du titre, la France n’attendait que ça. Platini, coprésident du comité d’organisation du Mondial 1998, chargé d’établir le calendrier, n’a pas laissé le tirage au sort décider à sa place.

En 1997, les huit têtes de série devaient être réparties dans les différents groupes de manière aléatoire, selon la règle édictée par la FIFA et toujours en vigueur aujourd’hui. Force est de constater que cela n’a pas été le cas. La France et le Brésil ont été placés dans les groupes C et A, avant le tirage au sort.

“Il vaut mieux profiter des choses”

On a fait une petite magouille en organisant le calendrier. Si la France et le Brésil terminaient en tête de leurs groupes respectifs, ils ne pouvaient pas se rencontrer avant la finale, a révélé Michel Platini, interrogé, vendredi, sur France Info. On est à la maison, il vaut mieux profiter des choses. On ne va pas s’emmerder pendant six ans à organiser la Coupe du monde si on ne peut pas faire quelques petites magouilles. Vous pensez que les autres ne le faisaient pas dans les autres Coupes du monde ?

 

Advertisement

Sport International

Manchester United : Nemanja Matic réclame des joueurs expérimentés pour la saison prochaine

Published

on

Manchester United : Nemanja Matic réclame des joueurs expérimentés pour la saison prochaine

Manchester United : Nemanja Matic réclame des joueurs expérimentés pour la saison prochaine

Satisfaisant mais peut mieux faire. C’est ainsi que Nemanja Matic juge la saison de Manchester United qu’il a rejoint lors du précedent mercato estival. Le milieu de terrain serbe aimerait que MU cible des joueurs expérimentés lors du prochain marché des transferts. «Nous avons besoin de joueurs d’expérience pour amener plus de qualités à notre équipe, estime l’ancien milieu de Chelsea. Après cela, nous pourrons lutter pour le titre mais également pour la Ligue des champions. Je pense que nous avons progressé. Comme vous le savez, United a fini sixième la saison dernière, et l’année précédente, cinquième», a-t-il rappelé.

Pour Matic, une seule équipe est supérieure à la sienne cette saison, Manchester City, le champion. «Évidemment, ils pratiquent un football excellent, mais nous sommes deuxièmes et nous sommes qualifiés pour la Ligue des champions la saison prochaine ce qui est le plus important», a-t-il ajouté.

Continue Reading

Sport International

Liverpool : Jurgën Klopp place Cristiano Ronaldo au-dessus de Mohamed Salah

Published

on

Liverpool : Jurgën Klopp place Cristiano Ronaldo au-dessus de Mohamed Salah

Liverpool : Jurgën Klopp place Cristiano Ronaldo au-dessus de Mohamed Salah

Nous ne sommes plus qu’à moins d’une semaine de la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et Real Madrid. Pour la plupart des observateurs, ce sera forcément un match dans le match entre Mohamed Salah, auteur d’une saison époustouflante, et Cristiano Ronaldo, quintuple ballon d’or.

Pour Jürgen Klopp, malgré que Mohamed Salah a beau briller cette saison, il est encore à des années-lumière de Cristiano Ronaldo. « Mo a fait une saison fantastique mais Cristiano a fait 15 saisons comme ça. a rappelé l’entraîneur des Reds en conférence de presse.

Alors pour le technicien allemand, il n’est pas question de prendre l’Egyptien pour l’égal de la star portugaise. Pas plus qu’il ne serait venu à l’esprit de personne de se comparer à Pelé en son temps.

Continue Reading

Sport International

Souvenez-vous: la finale de la Ligue des champions entre Manchester United et Chelsea

Published

on

Souvenez-vous: la finale de la Ligue des champions entre Manchester United et Chelsea

Souvenez-vous: La finale de la Ligue des champions entre Manchester United et Chelsea

21 mai 2008, stade Loujniki de Moscou, deux clubs Anglais (pour la première fois de l’Histoire), Manchester United et Chelsea, se retrouvent en finale de la plus prestigieuse des compétitions. Dans un match ouvert avec de nombreuses occasions de part et d’autre, c’est finalement les joueurs de Sir Alex Ferguson qui l’emporteront au bout de la nuit, après une séance de tirs au but mémorable. Année faste pour les Red Devils qui remportent également la Premier League cette saison-là !

Les deux clubs méritent leur place en finale. Manchester United, invaincue cette saison-là en Ligue des Champions, a terminé premier de son groupe devant la Roma, le Sporting Portugal et le Dynamo Kiev, avec cinq victoires et un nul, treize buts marqués, seulement quatre encaissés. Les Mancuniens ont fait forte impression. En huitièmes de finale, c’est l’Olympique Lyonnais qui en a fait les frais. 1-1 à Gerland, puis 1-0 à Old Trafford. En quarts, les joueurs de Sir Alex font tomber l’AS Roma (qu’ils avaient déjà affrontés pendant les poules). 2-0 à l’aller au Stadio Olimpico, avant de gagner tranquillement à la maison 1-0. Enfin, en demi-finale, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo héritent du Barça . Après un très bon 0-0 au Camp Nou, Man U s’impose, encore une fois, 1-0 à Old Trafford.

Du côté des Blues, leur parcours n’a pas été une promenade de santé. Les joueurs d’Avram Grant ont également terminé premiers de leur groupe, devant Schalke 04, Rosenborg et Valence, avec trois victoires et trois nuls. En huitièmes de finale, Chelsea a éliminé relativement tranquillement l’Olympiakos (3-0), malgré un match nul et vierge à l’aller en Grèce. En quarts, les affaires se compliquent. Le club Londonien affronte Fenebahçe, et perd la première manche 2-1 en Turquie, avant de l’emporter 2-0 à Stamford Bridge ! Enfin, au tour suivant, duel (déjà) 100% Anglais, face aux Reds de Liverpool ! Après un score de parité à l’aller à Anfield (1-1), Chelsea s’impose au match retour 3-2 en prolongation (les Blues ayant menés 3-1, avant de concéder un but, sans importance).

Compositions

Manchester United : van der Sar – Brown, Ferdinand (cap), Vidić, Evra – Hargreaves, Scholes, Carrick, Cristiano Ronaldo – Rooney, Tévez

Chelsea : Čech – Essien, Carvalho, Terry (cap), Asley Cole – Makelele, Ballack, Lampard, Joe Cole, Malouda – Drogba

Les Red Devils commencent fort

Manchester United fait clairement le jeu en début de partie, 63% de possession pour les Red Devils. Essien, titularisé arrière droit, a beaucoup de mal face à la vivacité de Cristiano Ronaldo. La bataille du milieu de terrain est physique, Makelele et Scholes sont les premiers joueurs avertis de cette rencontre. 26ème minute, alors que Chelsea semblait enfin rentrer dans le match, les Mancuniens ouvrent le score. Côté droit, suite à une touche bien placée, Brown et Scholes combinent bien, et réalisent un double une-deux pour éliminer Lampard. Brown est en possession du ballon à l’angle de la surface et réalise un centre rentrant enrouler du gauche. Le ballon arrive aux six mètres sur Cristiano Ronaldo, qui place une superbe tête décroisée à ras du poteau droit de Čech. Très belle détente du Portugais sur ce coup. Avantage logique au vu du début du match.

Lampard répond à Cristiano Ronaldo

Contre toute attente, les Blues parviennent à egaliser à la 45ème minute ! Essien sur son côté droit s’essaye à la frappe des trente mètres. Cette dernière est contrée par Ferdinand et prend à contre pied le gardien Néerlandais. Lampard a bien suivi et vient pousser le ballon dans les buts. Temps additionnel, Carvalho prend un jaune, et c’est la mi-temps.

Une prolongation tranquille mais avec l’expulsion de Drogba

Les deux équipes n’osent plus vraiment attaquer. Alors que l’on se dirige vers la séance de tirs au but, les esprits s’échauffent entre Ballack et Tévez, tous deux avertis. C’est alors que Drogba intervient lui aussi et donne une claque à Vidic. Il est logiquement expulsé.

 

Une séance de tirs au but mémorable

C’est Manchester qui commencera à tirer. Tévez s’élance en premier et reussit a tromper Petr Cech. Apres 4 tirs au but reussit (2-2), Cristiano Ronaldo fait sa spéciale en cassant sa course, Cech ne bronche pas. Le Portugais frappe et le portier Tchèque stoppe sa tentative.

Avantage au Blues après 8 tirs, c’est au tour de John Terry, le capitaine des Blues. S’il marque, Chelsea remporte la Ligue des Champions (4-5). Le défenseur s’élance mais glisse au moment de frapper. Le tir est dévissé et par sur la droite des buts. La séance est relancée.

 

Puis vient le terrible tir d’Anelka. Ce dernier frappe pour donner l’avantage au sien, mais c’est sorti par van der Sar et Manchester remporte le match.

Quelle finale ! Manchester United remporte la troisième Ligue des Champions de son histoire. Les gardiens ont joué un rôle très important jusqu’au bout dans cette rencontre. Probablement rageant pour Chelsea de perdre une finale aux tirs au but. Qui plus est quand la victoire vous tendait les bras. John Terry va ressasser longtemps cette glissade. Il avait la victoire du match au bout du pied. Il en aurait peut-être également été autrement si Drogba n’avait pas été expulsé à quatre minutes de la fin du match. C’est pour tous ces éléments qu’on aime le football, et que ce match est inoubliable !

Avinash Dhondoo

Continue Reading

Trending