Connect with us

Monde

Examiner avant votre grossesse, les maladies potentielles de votre enfant : c’est possible !

Published

on

Examiner avant votre grossesse, les maladies potentielles de votre enfant : c'est possible !

Examiner avant votre grossesse, les maladies potentielles de votre enfant : c’est possible !

Un tout nouveau type de test d’ADN rend possible d’examiner avant votre grossesse, les chances de votre enfant souffrant d’une maladie grave.

Six médecins généralistes du nord des Pays-Bas offrent aux couples désireux d’avoir des enfants, la possibilité de connaître, avant la grossesse, le risque accru d’avoir un enfant qui serait gravement malade.

Ce test de dépistage de l’ADN, disponible à partir de la mi-mai, examine si l’un des futurs parents est porteur de l’une des 70 maladies héréditaires graves qui sont difficilement soignables. Les maladies en question sont ceux qui sont congénitales ou qui débutent à un jeune âge. Elles entraînent des problèmes physiques graves, des déficiences intellectuelles, sont difficiles ou impossibles à traiter et peuvent entraîner la mort prématurée.

Selon le centre médical de Groningen (UMCG), la chance est de 1 sur 150 que l’homme et la femme sont porteurs de la même maladie héréditaire. Si tel est le cas, il y a 25% de chances que leur bébé contracte cette maladie. Dans cette situation, ils sont référés à l’UMCG pour une consultation plus approfondie sur la mise en œuvre de leurs souhaits concernant la suite.

Si le test montre que le couple en question a de fortes chances d’avoir un enfant atteint d’une maladie grave, ce couple peut toujours s’abstenir d’un enfant, chercher un donneur de sperme ou procéder à la sélection embryonnaire après fécondation.

Advertisement

Monde

Nouvelle Zélande : Un accusé se fait mesurer la taille de son pénis en cour

Published

on

Nouvelle Zélande : Un accusé se fait mesurer la taille de son pénis en cour

Dans une cour de justice néo-zélandaise mardi à Wellington, un homme a eu la dimension en longueur de son pénis mesurée après qu’une femme qui l’a accusé d’attouchement sexuel, ait rapporté les mensurations de son pénis, selon les informations.

Au cours d’une cérémonie l’année dernière, David Scott, 72 ans, un conseiller élu de Kapiti, près de Wellington, aurait, d’après les dires de la femme, frotté son sexe masculin contre le dos de la dame. Cette dernière est en fait une employée du conseil. Selon la charge d’accusation, la femme a dit que l’objet qu’elle sentait toucher son dos était de quatre à cinq pouces (10-12 centimètres) de long…

Incroyable mais vrai : Le juge Peter Hobbs aurait autorisé le médecin de Scott à emmener l’homme dans une des cellules du tribunal pour mesurer la taille de son pénis avec une règle en bois. Radio New Zealand raconte que le juge Hobbs a ensuite considéré qu’il ne serait pas opportun de divulguer les détails du résultat obtenu au public.

Il serait utile de souligner que tout au long du procès, le nom de la plaignante n’a pas été prise. Par ailleurs, la défense de Scott soutient que la plaignante a senti que son portefeuille s’est accidentellement frotté contre le dos de celle-ci alors qu’il circulait. Toutefois, l’accusatrice maintient que l’objet incriminé ne pouvait être ni un porte-monnaie, ni un téléphone ou ni un kit d’insuline et qu’il s’agissait bel et bien d’un pénis. L’affaire continue…

Continue Reading

Monde

États-Unis : Plus de 20 personnes hospitalisées après avoir consommé de l’herbe synthétique

Published

on

États-Unis : Plus de 20 personnes hospitalisées après avoir consommé de l’herbe synthétique

A Brooklyn, New York, au moins 20 personnes ont dû être transportées d’urgence à l’hôpital après avoir subi une mauvaise réaction à la marijuana synthétique dans la soirée du mardi 22 mai.
Des sources policières ont affirmé que des policiers s’étaient présentés dans un coin de rue du quartier de Bedford-Stuyvesant à Brooklyn après avoir reçu de multiples appels concernant des allergies graves à la drogue. Les mêmes sources ont indiqué qu’au moins 25 personnes ont été admises à l’hôpital pour être traitées pour des symptômes inquiétants.
Toutefois, les responsables ont déclaré qu’aucun de ces patients n’est en danger de mort. La drogue en question, souvent appelée marijuana synthétique, ne comprend, en réalité, aucun cannabis réel.
4 États – le Wisconsin, l’Indiana, le Maryland et l’Illinois passent à l’alerte rouge au sujet de la marijuana synthétique. Illinois en particulier a été frappé avec un certain nombre de problèmes dus à la drogue. Trois personnes sont mortes et plus de 100 personnes ont été hospitalisées dans l’Illinois depuis le mois d’avril, selon le ministère de la Santé publique de l’Illinois.
La mauvaise herbe synthétique, également appelée K2, est une matière végétale séchée par pulvérisation de produits chimiques qui peuvent être fumés ou vendus sous forme de liquide pour être inspirés avec un vaporisateur. Selon l’Institut national sur l’abus des drogues, les effets peuvent être imprévisibles et, dans certains cas, plus dangereux et mettre la vie en danger.

 

Continue Reading

Monde

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Published

on

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Les fans de la superstar des arts martiaux Jet Li Lianjie prient pour sa santé après des photos choquantes récentes ont révélé l’étendue de son hyperthyroïdie et des problèmes de la colonne vertébrale.

L’icône d’Hollywood, qui a joué dans Lethal Weapon 4, Roméo Must Die et, plus récemment, Expendables 2, a révélé il y a cinq ans qu’il souffrait d’hyperthyroïdie. Une photo récente de lui visitant un temple au Tibet a été largement diffusée avec beaucoup de gens surpris par l’apparence frêle de Li. La photo montrait aussi qu’il devait être aidé pendant qu’il marchait.

L’année dernière, l’acteur né à Beijing, âgé de 55 ans, a parlé de sa maladie après une longue absence du public lors du dîner de charité organisé par One Foundation dans la capitale chinoise. L’acteur a ensuite déclaré qu’il avait été diagnostiqué avec une thyroïde hyperactive en 2010 et bien qu’il prenait des médicaments qui contrôlaient sa maladie, la maladie revenait constamment.

La star de l’action a également dit il y a quelques années qu’il était incapable d’effectuer des activités physiques stressantes en raison de son état. Il a révélé qu’il avait été averti par des médecins en 2013 qu’il «finirait dans un fauteuil roulant» s’il continuait à faire des films d’action physiquement exigeants.

Continue Reading

Trending