Connect with us

Regional

Madagascar: Réunion secrète entre Ravalomanana et Rajoelina

Herve Runga

Published

on

La presse malgache a révélé jeudi qu’il a eu une réunion secrète entre les deux anciens chefs d’État, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, dans une résidence à Belle Vue à Ambatobe, une première depuis la crise de 2009. Rien n’a transpiré à l’issue de cette rencontre entre les deux hommes. Des membres de la délégation de l’Union africaine, dépêchée dans la grande île auraient également été présents.

Depuis le début de la crise, les émissaires tentent de trouver une solution entre les opposants, soit les députés pour e changement et le pouvoir. Mais jusqu’ici, toutes les négociations se sont soldées par des échecs.

Pour contourner la situation et devant le refus des députés, les émissaires essayent donc de convaincre les chefs des deux principales formations politiques dont sont issus les frondeurs soit le Tiako i Madagasikara (TIM) et le groupe des partisans de Andry Rajoelina (Mapar) pour un compromis.

Mercredi, la commission électorale nationale indépendante (CENI) est sortie de son silence. Pris entre deux lois électorales, la CENI exige une prise de décision rapide concernant ces lois pour un retour à la stabilité avant d’établir le calendrier électoral. Le président de la CENI, Hery Rakotomanana a proposé trois possibilités, soit l’organisation d’une élection anticipée, le respect du prescrit constitutionnel et le report des élections en 2019.

Pour l’heure, c’est le statu quo entre les opposants et le pouvoir et les médiateurs nationaux et internationaux ne parviennent pas à les réunir tous autour d’une table. En attendant, la crise perdure.

Advertisement

Regional

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

Rachel

Published

on

By

Réunion : Motard démembré - la cause du décès connue

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

De nouveau sur l’enquête du motard démembré suite à un accident de route dimanche dernier 8 juillet. Les investigations ont statué que la cause du décès est dûe à l’excès de vitesse et la conduite en état d’ivresse.

Pour rappel, l’accident est survenu à Saint-Paul dans le secteur de Savannah dimanche dernier lorsqu’un motard avait perdu le contrôle de son véhicule et a fini la course dans un fossé. Âgé d’une cinquantaine d’années, il est mort sur le coup. L’impact était tellement violent que l’homme a été démembré.

Continue Reading

Regional

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Rachel

Published

on

By

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) a rendu son rapport pour le premier trimestre 2018 à Madagascar. Le rapport a indiqué qu’un ancien ministre sera arrêté et placé en détention provisoire pour une affaire de fonds alloué à la réhabilitation d’un bâtiment public. 53 enquêtes ont déjà été conduites par le BIANCO dans le cadre des affaires de corruption.

Ce rapport a dénoncé plusieurs cas de corruption dont l’implication de sept ministres et plusieurs hautes personnalités, suite aux scandales révélés par les médias et sur les réseaux sociaux. Le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) et la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH). L’affaire ne s’arrête pas là, le BIANCO compte faire encore tomber d’autres personnes influentes dans les jours à suivre.

Continue Reading

Regional

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

Rachel

Published

on

By

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

La frustration est de mise chez les Malgaches et une pénurie d’imprimés de carte d’identité nationale en est l’origine. En effet, les bureaux de districts à Antananarivo, se trouvent dans l’incapacité d’accéder aux demandes de cartes d’identité des habitants car il leur reste très peu d’imprimés à leur portée. En sus, l’imprimerie nationale ne peut pas les approvisionner. Les imprimés des districts de Tanà I et Tanà IV sont quant à eux, à sec depuis plus d’un mois. Il semblerait que la situation ne se rétablira pas d’aussitôt.

Pour palier au problème, des certificats administratifs pour confirmer l’identité d’une personne seront distribués. Toutefois les candidats aux examens nationaux, ceux qui prennent l’avion ou ceux qui doivent effectuer des retraits à la banque rencontrent des difficultés car la pièce d’indentité est le seul document officiel à Madagascar.

«Il y a une spécification technique à suivre, c’est pourquoi on ne peut pas les remplacer par de simples papiers. Nous devrons donc attendre », fait comprendre de directeur général de l’Imprimerie nationale, Jean Angelson Randriamboavonjy.

D’ici la fin du mois d’août, environ 11 tonnes d’imprimés devraient être envoyées en Allemagne à la même société qui fabrique les billets d’ariary, la monnaie courante de Madagascar.

Continue Reading

Trending