Connect with us

Politique

[Exclusivité] Procès en diffamation : Roshi Bhadain réclame des dommages de Rs 50 M à Patrick Assirvaden

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Procès en diffamation : Roshi Bhadain réclame des dommages de Rs 50 M à Patrick Assirvaden

[Exclusivité] Procès en diffamation : Roshi Bhadain réclame des dommages de Rs 50 M à Patrick Assirvaden

Roshi Bhadain, le leader du Reform Party (RP), réclame des dommages de Rs 50M à Patrick Assirvaden, président du Parti Travailliste, dans une plainte logée en cour Suprême, ce vendredi 11 mai.

Les faits remontent au 15 décembre 2017, soit deux jours avant la proclamation des résultats de l’élection partielle au no 18 [Belle-Rose/Quatre-Bornes]. Dans son discours, lors d’un rassemblement tenu par le PTr, à Belle-Rose, Patrick Assirvaden a allégué que Roshi Bhadain est le responsable du crash de la BAI, causant « des larmes détresse, plorer, destruction…» Pour Patrick Assiravden, cet acte relève « de la pure vengeance» contre Dawood Rawat, le patron de l’ex-BAI.

Evoquant l’affaire Betamax, le président du Ptr avait affirmé que Roshi Bhadain  « inn mete dette lor ou (la population) la tete ».  Il ajoute que pour l’élection partielle au no 18, le leader du RP a dépensé plus de Rs 10 millions pour sa campagne. Il va plus loin, en affirmant que l’ancien ministre de la Bonne Gouvernance aurait utilisé l’argent provenant de la vente des «shares» de Britam.

Toujours, selon Patrick Assirvaden, Roshi Bhadain aurait un bureau à la Line Barracks, d’où il contrôlerait les opérations de la force policière.  Roshi Bhadain réfute toutes ces «graves allégations ». L’ancien ministre de la Bonne gouvernance estime que les propos de Patrick Assirvaden lui ont causé beaucoup de tort, plus particulièrement, à son image.

Par conséquent, Roshi Bhadain réclame des dommages de Rs 50 millions à ce dernier. Roshi Bhadain a retenu les services des avocats Yash Bhadain et N. Nowbut, ainsi que ceux de l’avoué Yash Balgobin. L’affaire sera appelée devant Registry of the Supreme Court, le 28 juin prochain.

Advertisement

Politique

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Deborah Momplé

Published

on

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

« Premyer minis pena pou pran permisyon ar twa avan li voyaze.» C’est le message que lance le Chief Whip, Bobby Hurreram à Paul Bérenger. Les propos du leader des Mauves sont totalement déplacés, estime le parlementaire de la majorité gouvernementale. « Hormis d’être un Premier ministre, Pravind Jugnauth est un père de famille, avec des valeurs. Il a des engagements familiaux à respecter. Comme tous les papas du monde d’ailleurs. Il a le droit d’assister à la cérémonie de remise de diplôme de son enfant.»

Pour rappel, le leader des Mauves a, dans sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 14 juillet, été critique envers le Premier ministre. Cela suite au déplacement du chef du gouvernement à l’étranger pour quelques jours, « alors qu’il a fait circuler le Finance Bill et le projet de loi visant à apporter des amendements à la Road Traffic Act », avait-il dit.

Continue Reading

Politique

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace!»

Le président du MSM n’a pas apprécié les remarques de Paul Bérenger à l’égard du Premier ministre. Showkutally Soodhun est d’avis que le leader des Mauves « est jaloux de l’accomplissement de Pravind Jugnauth comme ministre des Finances ».

Cela fait suite aux propos de Paul Bérenger qui disait que le leader du MSM ne peut pas gérer deux portefeuilles ministériels en tant que ministre des Finances et celui de Premier ministre. « Paul Bérenger bizin get li dans la glace. Li bizin donn leadership MMM à Ajay Guness! », estime Showkutally Soodhun.

Il a aussi évoqué des reproches faites par le leader des Mauves à l’effet que Pravind Jugnauth ne répondait pas aux questions parlementaires correctement. Selon le député de la circonscription no 15, « c’est inadmissible que les députés du MMM posent les même questions la plupart des fois ! » Dans ce contexte, il estime que Paul Bérenger «  a des leçons à prendre de Pravind Jugnauth ».

Décidément, il semble que les piques électorales ont déjà débutées…

Continue Reading

Politique

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Cela fait environ un mois depuis que Dhanesh Maraye, le comptable de formation, a claqué la porte du PMSD. Dans une déclaration à Inside News, le candidat battu à l’élection partielle au no 18 nous confie avoir la liberté de parler aujourd’hui.

« A l’époque, mo ti ena enn direktiv du PMSD ki mo ti bizin suiv. Azordi se nepli le cas. La politique pour moi, c’est fini », souligne-t-il. De plus, il lance ceci : « je suis quelqu’un de franc. Donc la politique n’est pas faite pour moi ! »

Pour rappel, Dhanesh Maraye avait soumis sa démission au leader du PMSD le 11 juin dernier. Jusqu’à présent, des rumeurs circulaient à l’effet qu’il y avait un conflit entre les deux hommes. Or, cela n’a jamais été le cas, laisse-t-il entendre.

Continue Reading

Trending