Connect with us

Regional

Somalie : Une femme ‘avec 11 maris’ lapidée à mort par Al-Shabab

Published

on

Somalie : Une femme 'avec 11 maris' lapidée à mort par Al-Shabab

Somalie : Une femme ‘avec 11 maris’ lapidée à mort par Al-Shabab

Une femme a été tuée à à coups de pierres en Somalie après qu’un tribunal dirigé par le groupe militant Al-Shabab, l’ait reconnue coupable d’avoir plusieurs maris.

Shukri Abdullahi Warsame a été accusée de se marier 11 fois, sans divorcer de ses maris précédents. Elle a été enterrée jusqu’au cou et a été lapidée à mort par des combattants d’Al-Shabab, affirment des habitants de la ville de Sablale.

Al-Shabab pratique une interprétation stricte de la charia. Le groupe militant contrôle de larges franges de la Somalie et mène souvent des attaques contre le gouvernement central basé dans la capitale Mogadiscio, dans sa tentative de le renverser.

Mohamed Abu Usama, un gouverneur d’Al-Shabab, a déclaré: “Shukri Abdullahi et 9 de ses 11 maris, y compris son mari légal, ont été présentés à la Cour, chacun disant qu’elle était sa femme.

Selon la loi islamique, la polyandrie – une femme ayant plus d’un mari – est illégale mais les hommes sont autorisés à épouser jusqu’à quatre épouses.

Le divorce est autorisé pour les deux partenaires, mais tandis que les hommes peuvent se séparer de leurs épouses, la femme doit demander le consentement du mari pour pouvoir divorcer. En cas de refus, elle peut aller en cour religieuse pour obtenir l’approbation.

Un site d’information géré par les militants a déclaré que Abdullahi était en parfaite santé et a plaidé coupable aux accusations, lorsqu’elle a comparu devant le tribunal de Sablale, à 200 km au sud-ouest de Mogadiscio.

Les militants sont connus pour infliger de sévères punitions physiques pour ce qu’ils considèrent comme des infractions religieuses.

Advertisement

Regional

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

Rachel

Published

on

By

Réunion : Motard démembré - la cause du décès connue

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

De nouveau sur l’enquête du motard démembré suite à un accident de route dimanche dernier 8 juillet. Les investigations ont statué que la cause du décès est dûe à l’excès de vitesse et la conduite en état d’ivresse.

Pour rappel, l’accident est survenu à Saint-Paul dans le secteur de Savannah dimanche dernier lorsqu’un motard avait perdu le contrôle de son véhicule et a fini la course dans un fossé. Âgé d’une cinquantaine d’années, il est mort sur le coup. L’impact était tellement violent que l’homme a été démembré.

Continue Reading

Regional

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Rachel

Published

on

By

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) a rendu son rapport pour le premier trimestre 2018 à Madagascar. Le rapport a indiqué qu’un ancien ministre sera arrêté et placé en détention provisoire pour une affaire de fonds alloué à la réhabilitation d’un bâtiment public. 53 enquêtes ont déjà été conduites par le BIANCO dans le cadre des affaires de corruption.

Ce rapport a dénoncé plusieurs cas de corruption dont l’implication de sept ministres et plusieurs hautes personnalités, suite aux scandales révélés par les médias et sur les réseaux sociaux. Le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) et la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH). L’affaire ne s’arrête pas là, le BIANCO compte faire encore tomber d’autres personnes influentes dans les jours à suivre.

Continue Reading

Regional

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

Rachel

Published

on

By

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

Madagascar : pénurie de cartes d’identité

La frustration est de mise chez les Malgaches et une pénurie d’imprimés de carte d’identité nationale en est l’origine. En effet, les bureaux de districts à Antananarivo, se trouvent dans l’incapacité d’accéder aux demandes de cartes d’identité des habitants car il leur reste très peu d’imprimés à leur portée. En sus, l’imprimerie nationale ne peut pas les approvisionner. Les imprimés des districts de Tanà I et Tanà IV sont quant à eux, à sec depuis plus d’un mois. Il semblerait que la situation ne se rétablira pas d’aussitôt.

Pour palier au problème, des certificats administratifs pour confirmer l’identité d’une personne seront distribués. Toutefois les candidats aux examens nationaux, ceux qui prennent l’avion ou ceux qui doivent effectuer des retraits à la banque rencontrent des difficultés car la pièce d’indentité est le seul document officiel à Madagascar.

«Il y a une spécification technique à suivre, c’est pourquoi on ne peut pas les remplacer par de simples papiers. Nous devrons donc attendre », fait comprendre de directeur général de l’Imprimerie nationale, Jean Angelson Randriamboavonjy.

D’ici la fin du mois d’août, environ 11 tonnes d’imprimés devraient être envoyées en Allemagne à la même société qui fabrique les billets d’ariary, la monnaie courante de Madagascar.

Continue Reading

Trending