Connect with us

Monde

Soudan : Noura Hussein condamnée à mort pour avoir tué son mari violeur

Published

on

Soudan : Noura Hussein condamnée à mort pour avoir tué son mari violeur

Une femme soudanaise de 19 ans a été condamnée à mort pour avoir poignardé l’homme qu’elle a été forcée d’épouser, et qui l’a violée alors que les proches de celui-ci la retenaient physiquement pendant l’agression sexuelle.
Forcée de se marier à 15 ans, Noura Hussein s’est enfuie de la maison de son mari et s’est réfugiée chez sa tante pendant 3 ans. Mais son père l’a remise à la famille de son mari. Cependant Hussein aurait refusé de consommer le mariage. Un jour, son mari l’a violé. Ce jour-là, elle a été giflée et ensuite traînée dans une  pièce où le frère et les deux cousins de son mari l’ont immobilisée pendant qu’il abusait sexuellement d’elle. Le lendemain, son mari a essayé de la violer à nouveau. Une lutte s’est ensuivie et elle l’a poignardé à mort.
En cour, pendant que le juge annonçait la peine de mort, jeudi, les partisans de Hussein ont rempli la salle d’audience à Omdurman, au Soudan, et ont débordé dans la salle à l’extérieur. La famille de son mari a refusé l’option de la gracier et a rejeté la compensation financière, réclamant qu’elle soit exécutée.
Noura est toujours en état de choc après sa condamnation“, a déclaré le Dr Adil Mohamed Al-Imam, l’un des avocats de Hussein. Il a ajouté que Hussein a été abandonnée non seulement par la loi, mais aussi par sa famille. Les détails déchirants de son cas ont mis le feu dans les médias sociaux au Soudan. Aussi, ces derniers jours, le sort de Hussen attire l’attention internationale avec les hashtags #JusticeforNoura et #SaveNoura. Des milliers de personnes ont partagé une pétition contre la peine de mort prononcée à l’encontre de Noura. Par ailleurs, l’équipe juridique de Hussein dispose de 15 jours pour faire appel.
Une foule de gens est venue soutenir Noura Hussein pendant que son cas était debattu au tribunal. Après avoir entendu parler de son cas lors d’une discussion en groupe sur WhatsApp, Shahd Hamza, 20 ans, est allée soutenir Hussein dans son combat juridique. Selon Hamza, même si le viol et le harcèlement des femmes avaient longtemps été un problème au Soudan, un cas comme celui de Hussein n’avait jamais été viral auparavant.
Les gens ont peur de cette conversation au Soudan, c’est un tabou“, a-t-elle dit.
Basée dans la capitale Khartoum, SEEMA est une organisation non gouvernementale travaillant avec les victimes et les survivants de la violence basée sur le genre. Ce mouvement a fait campagne en faveur de Hussein. La directrice de SEEMA, Nahid Gabralla était également parmi la foule de défenseurs jeudi.
J’ai vu plusieurs cas de maltraitance et de violence. Les souffrances des femmes soudanaises surviennent tout le temps“, a déclaré Nahid Gabralla. “Mais ce cas-là est différent; Noura a défendu ses droits, la violation de son corps et de sa liberté
En somme, le cas de Noura Hussein a remis en lumière les problèmes du mariage forcé et du viol conjugal au Soudan, où l’âge légal du mariage n’est que de 10 ans et où le viol conjugal est légal.

 

Advertisement

Monde

Nouvelle Zélande : Un accusé se fait mesurer la taille de son pénis en cour

Published

on

Nouvelle Zélande : Un accusé se fait mesurer la taille de son pénis en cour

Dans une cour de justice néo-zélandaise mardi à Wellington, un homme a eu la dimension en longueur de son pénis mesurée après qu’une femme qui l’a accusé d’attouchement sexuel, ait rapporté les mensurations de son pénis, selon les informations.

Au cours d’une cérémonie l’année dernière, David Scott, 72 ans, un conseiller élu de Kapiti, près de Wellington, aurait, d’après les dires de la femme, frotté son sexe masculin contre le dos de la dame. Cette dernière est en fait une employée du conseil. Selon la charge d’accusation, la femme a dit que l’objet qu’elle sentait toucher son dos était de quatre à cinq pouces (10-12 centimètres) de long…

Incroyable mais vrai : Le juge Peter Hobbs aurait autorisé le médecin de Scott à emmener l’homme dans une des cellules du tribunal pour mesurer la taille de son pénis avec une règle en bois. Radio New Zealand raconte que le juge Hobbs a ensuite considéré qu’il ne serait pas opportun de divulguer les détails du résultat obtenu au public.

Il serait utile de souligner que tout au long du procès, le nom de la plaignante n’a pas été prise. Par ailleurs, la défense de Scott soutient que la plaignante a senti que son portefeuille s’est accidentellement frotté contre le dos de celle-ci alors qu’il circulait. Toutefois, l’accusatrice maintient que l’objet incriminé ne pouvait être ni un porte-monnaie, ni un téléphone ou ni un kit d’insuline et qu’il s’agissait bel et bien d’un pénis. L’affaire continue…

Continue Reading

Monde

États-Unis : Plus de 20 personnes hospitalisées après avoir consommé de l’herbe synthétique

Published

on

États-Unis : Plus de 20 personnes hospitalisées après avoir consommé de l’herbe synthétique

A Brooklyn, New York, au moins 20 personnes ont dû être transportées d’urgence à l’hôpital après avoir subi une mauvaise réaction à la marijuana synthétique dans la soirée du mardi 22 mai.
Des sources policières ont affirmé que des policiers s’étaient présentés dans un coin de rue du quartier de Bedford-Stuyvesant à Brooklyn après avoir reçu de multiples appels concernant des allergies graves à la drogue. Les mêmes sources ont indiqué qu’au moins 25 personnes ont été admises à l’hôpital pour être traitées pour des symptômes inquiétants.
Toutefois, les responsables ont déclaré qu’aucun de ces patients n’est en danger de mort. La drogue en question, souvent appelée marijuana synthétique, ne comprend, en réalité, aucun cannabis réel.
4 États – le Wisconsin, l’Indiana, le Maryland et l’Illinois passent à l’alerte rouge au sujet de la marijuana synthétique. Illinois en particulier a été frappé avec un certain nombre de problèmes dus à la drogue. Trois personnes sont mortes et plus de 100 personnes ont été hospitalisées dans l’Illinois depuis le mois d’avril, selon le ministère de la Santé publique de l’Illinois.
La mauvaise herbe synthétique, également appelée K2, est une matière végétale séchée par pulvérisation de produits chimiques qui peuvent être fumés ou vendus sous forme de liquide pour être inspirés avec un vaporisateur. Selon l’Institut national sur l’abus des drogues, les effets peuvent être imprévisibles et, dans certains cas, plus dangereux et mettre la vie en danger.

 

Continue Reading

Monde

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Published

on

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Jet Li : âgé de 55 ans, il n’est plus que l’ombre de lui-même

Les fans de la superstar des arts martiaux Jet Li Lianjie prient pour sa santé après des photos choquantes récentes ont révélé l’étendue de son hyperthyroïdie et des problèmes de la colonne vertébrale.

L’icône d’Hollywood, qui a joué dans Lethal Weapon 4, Roméo Must Die et, plus récemment, Expendables 2, a révélé il y a cinq ans qu’il souffrait d’hyperthyroïdie. Une photo récente de lui visitant un temple au Tibet a été largement diffusée avec beaucoup de gens surpris par l’apparence frêle de Li. La photo montrait aussi qu’il devait être aidé pendant qu’il marchait.

L’année dernière, l’acteur né à Beijing, âgé de 55 ans, a parlé de sa maladie après une longue absence du public lors du dîner de charité organisé par One Foundation dans la capitale chinoise. L’acteur a ensuite déclaré qu’il avait été diagnostiqué avec une thyroïde hyperactive en 2010 et bien qu’il prenait des médicaments qui contrôlaient sa maladie, la maladie revenait constamment.

La star de l’action a également dit il y a quelques années qu’il était incapable d’effectuer des activités physiques stressantes en raison de son état. Il a révélé qu’il avait été averti par des médecins en 2013 qu’il «finirait dans un fauteuil roulant» s’il continuait à faire des films d’action physiquement exigeants.

Continue Reading

Trending