Connect with us

Actualités

Vente à la barre : Le calvaire de certaines familles se répète aujourd’hui

Sweety Seerutton

Published

on

Cangayen Pillay: «Il n’y a plus de secrets bancaires à Maurice»

Vente à la barre : Le calvaire de certaines familles se répète aujourd’hui

La vente à la barre débute en Cour suprême aujourd’hui, jeudi 10 mai. Une cinquantaine de cas seront appelés devant le Master and Registrar, Patrick Kam Sing. Qui dit Sale by Levy dit souffrance pour certaines familles.

Pour Cangayen Pillay, défenseur des victimes du Sale By Levy, il ne faut pas blâmer le judiciaire. « Il ne faut pas simplement voir ce qui se passe à l’intérieur de la Cour suprême, » nous lance-t-il. Il ajoute que la plupart des maisons qui sont mises en vente sont celles de la Mauritius Housing Company (MHC) et de la National Housing Development Co. Ltd (NHDC). Il affirme que ce sont les « ti dimunn » qui en souffrent.

Par ailleurs, il explique que le gouvernement affirme de vouloir en finir avec la pauvreté mais qu’il n’a aucune pitié pour ceux au bas de l’échelle. Dans la foulée, il qualifie la MHC « d’escroc intellectuel. » Cangayen Pillay cite divers cas où les pères de familles sont décédés et ce sont leurs épouses qui doivent rembourser le prêt.

« Fer atansyon, ena ankor ti dimunn ki pou soufer, » déclare-t-il. Ce dernier ajoute que le vrai problème se trouve au niveau des banques. Cangayen Pillay pense aussi que le rôle du ministère des finances est primordial dans toute cette affaire. « Il faut résoudre ce problème au niveau du ministère, politique et ensuite au niveau de la cour. »

Il parle également des recommandations faites par la Commission d’enquête sur la vente à la barre. « C’est au gouvernement de mettre ces recommandations en place. » Cangayen Pillay exhorte qu’il faut avant tout arrêter le système de vente à la barre au lieu d’accuser les juges ou la cour. « Il faut amender les lois. »

Salim Muthy, président du Mouvement des Victimes du Sale By Levy, affirme pour sa part, que le gouvernement prend trop de temps pour la mise en œuvre des recommandations du rapport de la Commission d’enquête. Pour rappel, elle avait rendu public son rapport en 2016.

Il poursuit en expliquant que « c’est évident que nous sommes satisfaits du rapport Rengan. » Selon le travailleur social, ces recommandations aideront sans aucun doute les victimes de la vente à la barre. « Cependant je ne comprends pas pourquoi le State Law Office (SLO) prend du temps sur ce dossier ? » se demande-t-il.

Salim Muthy fait aussi mention au dernier budget où le Premier ministre et ministre des Finances avait proposé à ce que les prix des maisons vendues à la barre ne débutent pas à partir de Rs 50 000 mais à 50% de la valeur. « Si une maison a été achetée à Rs 1 million alors le prix serait de Rs 500 000. »

Le Président du Mouvement des Victimes du Sale By Levy soutient également que la formule de la vente à la barre devrait faire peau neuve. « Il y a toujours ce système archaïque de 1838, » lance-t-il. Salim Muthy est d’avis que ce genre de système ne fait « qu’appauvrir les gens. » Il pense que « pe protez dimunn pou aste dan labar ek pe fer dimunn travay dan lazans imobilier. » Par ailleurs, il estime que le judiciaire a aussi son rôle à jouer dans toute cette affaire.

De plus, le travailleur social souligne que le gouverneur de la Banque de Maurice doit impérativement revoir le system du taux d’intérêt. Selon lui, si ce système n’est pas revu, alors c’est la classe moyenne qui en payera toujours les frais.

Advertisement

Actualités

Santé : les plombages à base de mercure dangereux pour la santé

Ashminta B

Published

on

Santé : les plombages à base de mercure dangereux pour la santé

Santé : les plombages à base de mercure dangereux pour la santé

Les amalgames dentaires, plus connu comme plombages, servent à soigner les carries. Le plombage contient du mercure, lié à d’autres métaux. Toutefois, selon un rapport en Europe, le plombage serait lié à plusieurs maladies neurologiques, dont l’Alzheimer et le Parkinson.

Mokshada Jankee, dentiste, explique qu’ « à chaque fois qu’une personne mâche ou relâche de la salive, une substance venant du mercure du plombage est libérée dans la bouche. Cette substance, est causée  par la galvanisation du mercure avec d’autres métaux présents. »

Cette substance, selon elle, traverse facilement les membranes cellulaires. Ce procès d’intoxication continuelle, a plusieurs effets sur le corps humain, principalement les femmes enceintes et les jeunes de moins de 15 ans.

Ainsi, « elle peut affecter, à un certain niveau un fœtus, dans le cas des femmes enceintes.  De plus, ces matières sont aussi liées à des maladies neurologiques et problèmes rénaux », explique la dentiste.

A Maurice, le ministère de la Santé ainsi que la World Health Organisation (WHO) a émis un communiqué pour que les spécialistes en soins dentaires réduisent l’utilisation d’amalgame. Cette substance figure parmi le top 10 des polluants chimiques.  Ainsi, la dentiste affirme qu’une campagne de sensibilisation a débuté pour avertir le public du danger de cette substance.

D’autre part, il est à noter que plusieurs alternatives sont disponibles pour ce traitement. Celles-ci comprennent, incrustation dentaire à la cendre de vigne,  matériau dentaire en composite hybride et résine dentaire, entres autres. Toutefois, ces traitements coûtent beaucoup plus et sont de longue durée.

Continue Reading

Actualités

Le député Showkutally Soodhun déploie l’artillerie lourde contre le groupe La Sentinelle

Published

on

Le député Showkutally Soodhun déploie l’artillerie lourde contre le groupe La Sentinelle

En effet, l’ex ministre des Terres et du Logement a servi une mise en demeure contre ce groupe de presse. Le point fort dans cette démarche c’est que Showkutally Soodhun demande non seulement réparations en termes financiers, mais aussi il demande que ceux qui lui ont causé préjudice soient sévèrement punis par la loi.

Nous vous présentons les points forts de cette mise en demeure.

Honorable Showkutally Soodhun G.C.S.K.

Membre  de l’Assemblée Nationale

v/s

1…La Sentinelle Ltd

2….M. Philippe Forget, directeur de publications

3….M. Axcel Chenney, responsable Web/multi media

Mise en demeure

1….Le plaignant est membre du parlement et président du MSM. Il a été élu à l’Assemblée Nationale à plusieurs reprises, soit en 1987, 1991, 2000, 2005, 2010 et 2014. Il a été PPS de 1988 à 1990, Government Chief Whip de 1991 à 1995, ministre du travail de septembre 2000 à juillet 2005, ministre du commerce et de l’Industrie de juin à juillet 2011, vice premier ministre et ministre des Terres et du Logement de décembre 2014 à novembre 2017. Il jouit d’une bonne réputation tant sur le plan local qu’international. Le plaignant jouit aussi du respect et de l’estime de ses amis, de ses proches et du public dans son ensemble.

2….Le défendeur No1 est le propriétaire du quotidien l’Express, l’Express Samedi et aussi l’administrateur du site web www.lexpress.mu, qui a non seulement une couverture nationale mais aussi internationale. Le défendeur No2 est le directeur des publications du dit l’Express, l’Express Samedi et l’express.mu.

3….Le défendeur No3 est responsable du web/multimedia

4…Le défendeur No1 est aussi le propriétaire ou exerce un contrôle sur le web site

5…Les défendeurs No1 et 2 avaient publié ou aidé à publier dans leur numéro de l’Express du 30 juin 2018, à la une un article titré Terres de l’Etat-SAJ offre Rs48 millions aux Soodhun.

S’ensuit juste après l’intégralité de l’article en question. Il est aussi mentionné dans la mise en demeure d’autres articles parus dans ce même quotidien relatifs à cette affaire de braderie de la terre au profit des Soodhun. Dans la même foulée l’auteur de l’article demande au directeur de l’ICAC d’intervenir et interpelle les autorités sur des éventuelles actions qui devraient être prises à l’encontre de Showkutally Soodhun.

Continue Reading

Actualités

Théologie : l’ordination d’un nouveau prêtre prévue ce dimanche

Deborah Momplé

Published

on

Théologie- : Après- 10 ans- le- diocèse _de_ Port-Louis _accueillera -un_ nouveau -prêtre 

Théologie : l’ordination d’un nouveau prêtre prévue ce dimanche

Après 10 ans, le diocèse de Port-Louis accueillera un nouveau prêtre ce dimanche 22 juillet. Il s’agit de Yudesch Arnachellum. La messe d’ordination sera présidée par le Cardinal Maurice E. Piat à partir de 14h. L’oordination coïncidera avec le jour de la « Marche pour les Vocations », qui a pour double objectif de sensibiliser les chrétiens à la question des vocations et de lever de fonds pour financer les études des séminaristes. Cette marche vers le Thabor débutera à 9h30. Comme à l’accoutumée, la cour du Collège St Mary’s accueillera les familles et les jeunes qui participeront à la marche.

A lire aussi : Théologie : Après 10 ans, le diocèse de Port-Louis accueillera un nouveau prêtre

Continue Reading

Trending