Connect with us

Editor's choice

[Vidéo] Pravind Jugnauth : « Mo pa enn Premier minis dan zar »

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Pravind Jugnauth : « Mo pa enn Premier minis dan zar »

[Vidéo] Pravind Jugnauth : « Mo pa enn Premier minis dan zar »

« Mo enn Premier minis ki soutenir bann artistes, mo pa enn Premier minis dan zar ».: propos de Pravind Jugnauth, lors de la tenue du National Award Ceremony,  à l’hôtel Ravenala Attitude, à Balaclava, hier, soir. Cette cérémonie, qui est une première, a été organisée, par le ministère des Arts et de la Culture, dans le but d’honorer des artistes qui ont contribué à un moment ou une autre au développement de l’industrie des artistes à Maurice.

Dans son discours, le Premier ministre a mis l’accent sur l’aide de son gouvernement à tous les artistes. Il a rendu un vibrant hommage à ces derniers. Pravind Jugnauth a énuméré une série de mesures qui a été mise en place par son équipe gouvernementale. « Li essentiel ki nou donne l’art et la kiltir so place de choix», fait-il ressortir.

Dans ce contexte, le Premier mninistre a exprimé sa volonté à développer l’industrie cinématographique à Maurice. Par ailleurs, Pravind Jugnauth a rassuré que prochainement, « une demande sera formulée auprès de l’UNESCO pour inscrire le séga chagossien comme patrimoine mondial de l’Humanité».

Il s’est dit inspirer de la chanson ‘Sime la limiere’ de l’illustre Kaya.  Selon lui, la contribution de chaque artistes « est le reflet de la diversité culturelle de la société mauricienne». Concernant les lauréats, c’est Serge Lebrasse qui s’est distingué dans la catégorie musique. Les autres grands gagnants sont Vaco Baissac, Abhimanyu Unnuth, Anna Patten, Gaston Valayden et Surendra Brijmohun.

Advertisement

Editor's choice

Automobilistes: Vous avez deux choix… boire ou conduire!

Published

on

Automobilistes: Vous n'avez droit qu'un seul choix... boire ou conduire!

Automobilistes: Vous avez deux choix… boire ou conduire!

« Je n’ai bu qu’un demi-verre de vin »… Si cela vous paraissait jusqu’ici tout à fait raisonnable et acceptable pour prendre le volant de votre véhicule ou même de votre vélo, par contre, il vaudrait mieux faire gaffe et ne prendre aucun risque avec ce qui vous attend dans quelques jours. La limite d’alcoolémie autorisée et réduite à 20 ml d’alcool dans le sang (100 ml) n’est qu’un « trompe œil » qui pourrait vous faire entrer dans la ligue des 2 354 personnes épinglées entre 2016 à ce jour pour conduite sous l’influence de l’alcool. Comment ?

Oublions tout ce qui a été dit et écrit ces derniers jours et essayons de comprendre le principe de « zéro tolérance » au volant. C’est loin d’être du pipeau. Si certains s’attendaient à ce que les amendements au Road Traffic Act présentés mardi à l’Assemblée nationale et qui entreront fort probablement en vigueur en août de cette année ramènent le seuil d’alcoolémie à zéro milligramme microgramme ou pourcent, sachez que ce ne sera pas le cas.

2 354 personnes épinglées entre 2016 à ce jour pour conduite sous l’influence de l’alcool

La limite autorisée a bel et bien été revue à la baisse. Celle-ci se mesure par rapport à la quantité d’alcool détectée dans le sang, l’urine et l’haleine et se décline comme suit (selon les nouveaux règlement proposés) :

  • 20 millilitre alcool/100 ml sang– avant : 50 ml
  • 27 millilitre alcool/100 ml urine– avant 67 ml
  •  9 microgramme (mcG)/100 ml haleine(breath) – avant : 23 mcG

Il faut comprendre à travers ces différentes formes de mesure qu’un simple verre de bière suffit de rendre un contrôle d’alcotest positif. Certes l’alcool n’affecte pas toutes les personnes de la même façon et le résultat est tributaire à certains facteurs qui peuvent influer sur le taux d’alcoolémie dans le sang, l’urine ou l’haleine, dont le type corporel, le poids et la consommation de nourriture. L’explication donnée par le ministre Bodha, basée sur les recommandations du Forensic Science Laboratory (FSL), nous donne une idée comment les autorités ont appréhendé la question en adoptant le taux le plus bas possible en vue d’éviter ce qu’ils appellent des « false positive results » liés à des cas de « passive conssumption of alcohol ».

  • Exemple 1: un homme d’une masse corporelle de 65 kilos ayant bu un verre de bière (25-33 cl)à jeun peut générer un taux d’alcoolémie de 30 ml.
  • Exemple 2: Par contre le même homme de 65 kilos ayant consommé un verre de bière pendant ou après un repas, le résultat peut afficher un taux d’alcoolémie de 20ml.
  • Exemple 3: un femme d’une masse corporelle de 65 kilos ayant bu un verre de bière à jeun peut générer un taux d’alcoolémie de 35 ml.
  • Exemple 4: Par contre pour cette même personne de 65 kilos qui a consommé la même quantité de bière pendant ou après un repas, le résultat peut afficher un taux d’alcoolémie de 25ml.

Conclusion :  dans les quatre cas de figure, le résultat sera positif suivant un l’alcotest, et ce indépendamment de ce que la personne aura consommé. Il faut surtout retenir que le vin et les spiritueux (vodka, whisky, gin, rhum…)  ont des concentrations d’alcool plus élevées que la bière et celles-ci varient selon la marque. La majorité des bières ont une teneur en alcool de 5 % en moyenne. En revanche, la teneur en alcool des vins est de 10- 13%, et celle des spiritueux de 38% ou plus. Donc les risques sont encore plus élevés si vous avez pris une boisson autre que la bière.

Savoir plus

Bien évidemment, si vous avez bu dans un contexte purement social, comme lors un dîner au restaurant ou chez des parents, le risque est réduit si vous avez consommé un verre d’alcool, pendant ou après le repas. Dans ce cas précis, il faut compter au moins une heure et demie à deux heures avant de reprendre le volant. Et ne vous fiez surtout à ces vieux mythes sur les moyens de dégrisement ou pour réduire son taux d’alcool dans le sang. Comme boire du café, boire beaucoup d’eau, prendre de l’air ou faire un peu d’exercice.

Le temps est la seule arme pour combattre votre taux d’alcoolémie. Car il faut en moyenne 1.5 à 2 heures à votre foie pour faire épurer l’alcool contenu dans un verre standard – à vous de faire le compte si vous avez bu quelques verres de plus !

Le mot de la fin : la réduction du taux limite d’alcool n’est pas une autorisation ou permission de prendre un verre, puis le volant de son véhicule. C’est le seuil le plus bas qui pouvait être adopté. Donc, vous n’avez droit qu’à seul choix: boire ou conduire !

Continue Reading

Actualités

Rapport annuel de l’ICAC: 75 arrestations, 17 voitures saisies, 104 comptes bancaires gelés…

Bam Fareedun

Published

on

Rapport annuel de l’ICAC: 75 arrestations, 17 voitures saisies, 104 comptes bancaires gelés....

Rapport annuel de l’ICAC: 75 arrestations, 17 voitures saisies, 104 comptes bancaires gelés…

L’Independant Commission against Corruption a rendu public son dernier rapport. D’emblée on affiche la satisfaction dans les enquêtes entreprises par l’institution. Dans sa généralité le rapport souligne que les travaux de l’institution ont été très satisfaisants, tant concernant la quantité que la qualité. Pour accomplir sa mission qui se veut ainsi : Working together in a patriotic spirit towards a corrupt free society l’ICAC a travaillé de concert avec plusieurs entités, dont la force policière, le Mauritius Prisons Service, la FIU, la FSC et la MRA.

2,501 plaintes enregistrées entre le 1er janvier 2016 au 30 juin 2017

De ce nombre, l’ICAC a mené des enquêtes sur quelque 1 803. Comme relevé dans le rapport, beaucoup de plaintes logées n’ont rien à faire avec la fraude et la corruption, ce qui explique qu’elles sont mises à l’écart.

203 plaintes logées en personne contre 1, 423 dans l’anonymat

  • Pour l’année 2016, 85 cas ont été référés au Bureau du DPP et 35 cas pour 2017.
  • Pour cette période 2016/2017, 84 cas concernent le blanchiment d’argent.
  • 75 personnes ont été arrêtées.
  • Des scellés ont été mis sur des biens mobiliers et immobiliers valant Rs70 millions.
  • 17 voitures saisies valant au total Rs8 millions.
  • Sur ordre de la cour, 104 comptes bancaires ont été gelés
  • 88 comptes de téléphones ont été passés à la loupe
  • L’ICAC a entrepris 7 perquisitions
  • 7 bateaux ont été perquisitionnés et saisis (valeurs Rs6,180,000)
  • 35 véhicules saisis (valeur Rs14,183,870)
  • 14 propriétés saisies ( valeur Rs34,960,145)
  • 22 meubles (valeur Rs531,250)
  • L’examen de ces appareils a eu lieu :
  • 6 ordinateurs, 1 tablette, 5 téléphones mobiles, 2 organes de presse, 4 comptes email, et 4 enregistrements audio.

Dans son rapport, l’ICAC souligne le besoin d’avoir une cour de justice spécifiquement pour juger les cas de fraude et de corruption, cela, afin d’avoir plus de latitude pour combattre la fraude.

 

Continue Reading

Editor's choice

[Vidéo] Décès de Krishna Ramgoolam : Témoignage poignant de sa veuve

Published

on

[Vidéo] Décès de Krishna Ramgoolam : Témoignage poignant de sa veuve

[Vidéo] Décès de Krishna Ramgoolam : Témoignage poignant de sa veuve

Le temps s’est arrêté au domicile des Ramgoolam à Vallée des Prêtres. Krishna, 70 ans, a poussé son dernier souffle à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo, dans la soirée d’hier, lundi 16 juillet. Le septuagénaire avait été agressé au sabre par deux individus à Vallée de Prêtres.

Bindoomattee, sa veuve est inconsolable. Elle a appris la triste nouvelle, nous dit-elle,  lundi vers 18h. « nou ena 41 ans mariaz, zame li finn fer mwa mizer», nous confie-t-elle, la gorge nouée.

Leur fille fera le déplacement d’Australie pour assister aux funérailles qui auront lieu demain, mercredi 18 juillet.

Continue Reading

Trending