Connect with us

Regional

Zimbabwe is the second African nation to authorize the cultivation of Marijuana

Published

on

Zimbabwe is the second African nation to authorize the cultivation of Marijuana

Zimbabwe is the second African nation to authorize the cultivation of Marijuana

The government has said in a legal notice that the Zimbabweans can now apply for licenses to cultivate cannabis for medical and research purpose. The southern African nation has become the second country in Africa to legalize the cultivation of cannabis.

Lesotho announced last year the continent’s is the first to have obtained the license to grow cannabis legally.

So far it has been illegal to cultivate, make use or possess cannabis in Zimbabwe, hence the offenders are facing up to 12 years of sentence in jail.

David Parirenyatwa the Health Minister has published new rules, which are permitting individuals and companies to be licensed to cultivate marijuana, locally known as mbanje.

A renewable five years licenses will permit growers to possess, transport and sell dried and fresh cannabis as well as cannabis oil.

Applications should provide plans details of the growing site, quantity to be produced and sold and the production period.

A license can be rejected when information has been received from a “peace officer, a competent authority or the United Nations” if applicant was involved in the diversion of a controlled substance or precursor to an illicit market or use”, said the regulation.

“The Minister may not oblige if the issuance, renewal or amendment of the licence is likely to create a risk to public health, safety or security.”

 

Advertisement

Regional

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

Published

on

Les légendaires baobabs d'Afrique meurent et personne ne sait pourquoi
L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

L’arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Le baobab, l’une des icônes de la savane africaine, disparaît soudainement, mystérieusement et inexplicablement selon les scientifiques. Il est rapporté qu’au cours de ces douze dernières années, 60 % de ces arbres ont disparu.

Ces résultats ont été obtenus grâce à une étude menée entre mai 2005 et mai 2018 par une équipe de scientifiques sud-africains, roumains et américains. Ils ont documenté sur plus de 60 baobabs de leurs pays respectifs, et ceux qui pourraient potentiellement vivre le plus longtemps. Ayant recueilli des échantillons de bois dans les cavités internes et externes des troncs et des incisions profondes dans les tiges, les experts ont réalisé que la plupart des arbres sont morts pendant la période d’essai.

L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

 le baobab en voie de disparition

C’est bizarre car il n’y a absolument aucun signe d’épidémie ou de maladie selon les chercheurs. Ces derniers sont déconcertés par cette disparition. Cependant, ils supposent que les changements climatiques enregistrés en Afrique australe pourraient être la cause de ce mauvais déséquilibre de la flore dans l’écosystème. Toutefois, ces hommes de la science soulignent l’importance d’une recherche plus approfondie pour confirmer cette hypothèse.

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus longue plante à fleurs des régions tropicales du continent: la plante peut vivre jusqu’à 2 000 ans. De plus, c’est le plus grand arbre d’Afrique et sa hauteur atteint 25 mètres. Il se distingue par son apparence particulière de l’arbre «à l’envers»: les branches ressemblant davantage aux racines….

Continue Reading

Regional

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Published

on

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion
Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

La petite Kaylhia, 4 ans, a été attaqué par un chien à Saint Rose, Ile de la Réunion. Le chien appartenait à une personne qui est décédée il y a quelques temps. Cet incident s’est déroulé la semaine dernière à Sainte Rose et la presse réunionnaise en parle ce matin.

Kaylhia jouait sous la véranda de sa maison quand elle a été attaquée par un chien. Conduite aux urgences après l’attaque, souffrirait d’une fracture sous l’œil. La famille a porté plainte auprès de la gendarmerie et le chien a été placé en observation à la fourrière de la Cirest pour un mois selon clicanoo.re.

A la Réunion, lorsque des chiens récidivents de morsures, ils sont soumis à l’euthanasie….

Continue Reading

Regional

Au moins 23 personnes enlevées au Nigeria

Published

on

Au moins 23 personnes enlevées au Nigeria

Au moins 23 personnes enlevées au Nigeria

Au moins 23 personnes ont été enlevées vendredi 8 juin au Nigeria. Cet audacieux kidnapping est survenu dans l’Etat nigérian de Kaduna. Un groupe d’individus armés sont à l’origine de cet acte odieux, selon les médias locaux.

L’enlèvement s’est produit sur la route Birnin-Gwari, dans le nord du pays, où les assaillants ont intercepté environ cinq véhicules dans lesquels les victimes ont été transportées.

Selon les informations disponibles, cette route est devenue une embuscade pour les ravisseurs opportunistes. De plus, les kidnappings de ce type deviennent de plus en plus fréquents ces derniers temps….

Continue Reading

Trending