Actu de l'ile Maurice
Regional

Ouganda : le pays dit non aux taxes imposées pour les réseaux sociaux

Ouganda : le pays dit non aux taxes imposées pour les réseaux sociaux

A partir de ce juillet, les utilisateurs de Whatsapp, Facebook, Skype et autres réseaux sociaux en Ouganda devront payer une taxe à l’accoutumée, due à une nouvelle loi dans laquelle des défenseurs des droits de l’homme tentent d’étouffer la liberté d’expression.

Dans la soirée du mercredi 30, le Parlement ougandais a voté pour une loi imposant une taxe de 200 shillings (0,05 dollar, 0,04 euro) par jour à ceux qui recourent aux services qualifiés d’une manière excessifs de ces réseaux.

Toutefois, cette nouvelle loi ne précise pas des détails où et comment cette taxe sera appliquée et collectée dans la pratique. Le ministre ougandais des Finances, David Bahati, a assuré que l’objectif de cette mesure est seulement d’obtenir plus des revenus pour améliorer le fonctionnement des services publics.