Actu de l'ile Maurice
Actualités

Arrivée du navire de recherche océanographique norvégien Dr Fridtjof Nansen à Maurice

Arrivée du navire de recherche océanographique norvégien Dr Fridtjof Nansen à Maurice

Le navire de recherche océanographique norvégien, Dr Fridtjof Nansen, jettera l’ancre le 2 juin 2018 à Port Louis après une mission de 30 jours dans la zone de gestion conjointe Maurice-Seychelles. Dans ce contexte, une cérémonie sera organisée le 4 juin en présence du Ministre mentor et ministre de la Défense et de Rodrigues, Sir Anerood Jugnauth.

Cette étude scientifique se situe dans le cadre du programme sur l’approche écosystémique des pêches ‘EAF-Nansen’ mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Norvège. Ce navire constitue l’outil majeur du Programme EAF Nansen. Cette collaboration a été renouvelée en mai dernier avec la nouvelle phase du Programme en tenant compte de l’impact climatique et la pollution qui a démarré en mai 2017.

Renforcer la préservation des ressources des océans

L’étude est basée sur une proposition intitulée ‘Characterising the Marine Ecosystem and Morphology of the Saya de Malha Bank’ qui a été soumise au programme ‘EAF Nansen’ par le Department for Continental Shelf, Maritime Zones Administration and Exploration du Bureau du Premier ministre. L’objectif principal de cette étude est de caractériser et de d’écrire au mieux l’écosystème marin et la géomorphologie du banc Saya de Malha. La cartographie du fond marin ainsi que des prélèvements d’échantillons de ressources vivantes et non-vivantes ont été effectués pendant cette mission.

Trois volets ont été abordés durant cette mission dont la recherche scientifique, les ressources naturelles, et la pollution et le changement climatique. Les divers échantillons qui seront prélevés incluent eau, sable, herbier, corail, éponge, plancton, ressources pélagiques et méso pélagiques, entre autres. Les échantillons collectés serviront aussi à l’étude des micro plastiques en vue de déterminer le niveau de pollution de la zone.

Selon le Dr Rezah Badal, directeur général du Department for Continental Shelf, Maritime Zones Administration and Exploration, cette étude a une portée historique dans notre quête d’explorer et d’exploiter durablement la zone de gestion conjointe.

Cette étude scientifique est une première en son genre qui est effectuée conjointement par Maurice et Seychelles en vue de cartographier cette zone et ses ressources marines et ainsi mieux comprendre son écosystème’, avance-t-il.

Pour la première fois, l’équipe est composée de 13 scientifiques mauriciens sur un total de 29. Les institutions mauriciennes qui ont participé à cette étude sont : le Department for Continental Shelf, Maritime Zones Administration and Exploration ; le ministère de l’Economie Océanique, des Ressources Marines, de la Pêche, et du Transport Maritime ; le ministère du Logement et des Terres ; l’Institut Océanographique de Maurice ; et l’Université de Maurice.