Actu de l'ile Maurice
Actualités

Dopage au Champ-de-Mars: La Police des jeux a procédé à une reconstitution des faits

Dopage au Champ-de-Mars: La Police des jeux a procédé à une reconstitution des faits

L’enquête policière sur les deux cas de dopage bouge. Les quatre suspects, dont le palefrenier, ont été aux Casernes Centres ce mercredi 6 juin. Et dans l’après-midi, la police a procédé à un exercice de reconstitution des faits. Pour rappel, deux chevaux de l’écurie Rousset, Aspara et Maxamore ont été testés positifs après leur victoire.

Le palefrenier, Lavish Lallbeeharry a déjà fait des révélations et la police a saisi une somme de Rs 100 000 chez lui. Selon nos recoupements d’informations, l’enquête bouge très rapidement après les aveux du palefrenier d’Aspara, employé du Mauritius Turf Club et posté chez Gilbert Rousset. Il a expliqué le modus operandi et aussi les personnes qui lui ont proposé le deal. Il a incriminé trois personnes, soit Rishiraj Dauhoo, Avikesh Baldeo et Arshaad Joomun. La police des Jeux a saisi, même si l’information est à prendre avec des pincettes, la somme de Rs 100 000 qui représente “le gift” qu’il a obtenu pour doper le cheval Aspara.

À ce stade, il nie toute implication dans le cas de Maxamore mais les images CCTV du Mauritius Turf Club remis aux enquêteurs, démontrent le contraire, selon une source policière. Il est clair que Lavish Lallbeeharry va devoir répondre à une charge sous la section 146 de la Gambling Regulatory Act, soit (1) Any person who – (c) administers or causes to be administered to any horse which is in training for the purpose of participating in a horse-race, by invasive or noninvasive routes, including oral, rectal, transdermal, intradermal, subcutaneous, intramuscular, intravenous or any other route whatsoever – (i) any endoctrine or hormonal substance, whether natural or synthetic; (ii) any medicinal substance, chemical or drug; or (iii) any other substance which may act as a stimulant or depressant thus affecting the speed, stamina, courage, conduct or performance of a horse during a horse-race or prior to such race; shall commit an offence and shall, on conviction, be liable to a fine not exceeding 300,000 rupees and to imprisonment for a term not exceeding 3 years.

Les mêmes charges devraient être retenues contre les trois personnes incriminées par le palefrenier. Au niveau du Mauritius Turf Club, en vertu des Rules of Racing, une enquête sera aussi ouverte. Toutefois, il faut attendre les analyses de l’échantillon B pour y aller de l’avant.