Actu de l'ile Maurice
Politique

[1ère partie] Revue politique : polémique autour de la Marche des Fiertés…

[1ère partie] Revue politique : polémique autour de la Marche des Fiertés…

La 13e édition de la Marche des Fiertés, organisée par le Collectif Arc-En-Ciel (CAEC), organisée par le Collectif Arc-en-Ciel qui a été perturbée, voire annulée, le samedi 2 juin pour cause d’une manifestation anti-LGBT avec en toile de fond : menaces de mort, intimidation, violence inouie sur les réseaux sociaux, figurent parmi l’un des sujets qui a dominé l’actualité politique, cette semaine.

Pour ce qui est des agissements de certains à l’encontre du Collectif Arcd-en-Ciel, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est monté au créneau pour insister : « Les droits des citoyens doivent être respectés » Il ressort du bureau du Premier ministre que la police a initié une enquête sur la manifestation illégale organisée, samedi en vue de bloquer la marche que devait effectuer le collectif Arc-en-Ciel à Port-Louis, samedi. Selon nos renseignements découlant de l’hôtel du gouvernement, il est révélé qu’il y aurait même des extrémistes qui étaient armés lors de cette marche anti-LGBT.

Selon nos informations, Pravind Jugnauth, est « catégorique » :  « La “rule of law” doit prévaloir et le nécessaire sera fait par les autorités à la suite de cette manifestation inacceptable et illégale.»

Toujours dans les milieux du PMO, on reconnaît, toutefois, qu’il n’y ait eu « aucun dérapage» et que la situation « soit restée sous contrôle ». En revanche, on souligne que le Premier ministre s’oppose à «toute action susceptible de mettre en péril le “rule of law” ».

Manifestation «illégale»

Du côté du Prime Minister’s Office, l’on confie que cette affaire est suivie de très près. « Toute personne qui contribue à détruire la paix sociale, assumera les conséquences », fait-on ressortir.

Dans le cadre de la manifestation anti-LGBT, regroupant quelque 400 personnes, le député du PMSD, Salim Abbas Mamode, pressenti d’apporter son soutienà cette manifestation ‘illégale’  déclare dans une vidéo sur un site d’informations : « Dan n’importe ki conjoncture, ceki mo religion dire, li pou tout les temps pass avan tou! »

Cette prise de position a intrigué le PMSD, d’autant plus que ce parti, prône en principe, le respect de l’autre. Contacté par Inside News, Khushal Lobine, le responsable de communication du PMSD dit ne pas comprendre la démarche du député de la circonscription No 3. « Nou enn parti ki favorise le debat, et aussi tous ce qui se fait dans le cadre légal ! », confie-t-il.

Pour sa part, le leader des bleus, Xavier-Luc Duval dément toute implication de Salim Abbas Mamode à ce rassemblement sur sa page facebook.

Du côté du Mouvement Patriotique, le secrétaire général, Atma Bumma, intervenant sur les ondes d’une radio privée, lundi 5 juin, appelle à la classe politique pour plus de responsabilité et de retenue sur des sujets sensibles.

«Politique clientéliste»

Ainsi, il commente les propos du député Salim Abbas Mamode, présent lors de la manifestation anti LGBT.  «On ne peut faire de la politique clientéliste conjoncturelle », insiste le secrétaire général du MP. « Le rôle du politicien étant de tempérer les ardeurs et de rassembler », explique, Atma Bumma.

Pour sa part, le député de la majorité Ravi Rutnah estime que la police doit faire son travail dans cette affaire. « Il y a des lois à respecter dans ce pays », souligne le Deputy Chief Whip du gouvernement.

Ainsi,  un développement de taille est survenu dans le dossier de la manif anti-LGBT, dans l’après-midi de jeudi  7 juin.

Javed Meetoo, un de principaux meneurs à la manifestation de LGBT, a été interrogé «under warning» pendant plus de deux heures par les enquêteurs de la CCID.  En présence de son homme de loi, il a expliqué aux enquêteurs la raison de sa présence à cette manifestation.

«Tou korek, pena oken problem, less lenket fer kuma li été et tir tou bann zonn dombre, tou bann mansonz ki lapres p rode mete. Nou la pou kalme tou kitchoz….», a affirmé Javed Meetoo aux journalistes.

A suivre…