Actu de l'ile Maurice
Actualités

Tuyau en amiante à Palma : une enquête approfondie initiée par le ministère du Travail

Tuyau en amiante à Palma : une enquête approfondie initiée par le ministère du Travail

Tuyau en amiante à Palma : une enquête approfondie initiée par le ministère du Travail

Une enquête approfondie a été initiée par le ministère du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi en vue de situer les responsabilités par rapport à la découverte d’un tuyau en amiante, lors des travaux de fouilles sur un site de VRS, à Palma. C’est la résultante de la réunion, convoquée avec toutes les parties concernées, à savoir l’établissement sucrier de Médine, la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) et le contracteur à la Conference room du ministère de tutelle, à Victoria House, ce lundi 11 juin.

«Nous ferons une enquête approfondie en vue de débusquer les fautifs par rapport à ce conduit d’eau en amiante inutilisé. Il nous faut trouver une solution durable à ce problème», affirme une source au niveau de l’Occupational Health & Safety Inspectorate (OHSI), attaché au ministère du Travail, qui a présidé la réunion de cet après-midi.

En sus du ministère du Travail, on fait remarquer que plusieurs autorités et autres instances décisionnelles, à savoir le département de l’Environnement, la MCIA, la Santé et le conseil de district de Rivière Noire seront mises à contribution pour mener cette enquête.

Une deuxième réunion avec tous les partenaires concernées est fixée au 13 juillet prochain en vue de décider la marche à suivre.

Pour rappel : l’alerte a été donnée à l’OHSI par la MCIA par voie de correspondance, la semaine dernière. Selon nos renseignements dignes de foi, c’est Rajeshnarain Gutteea, Project Operations Executive à la MCIA qui aurait informé l’OHSI de la découverte d’un conduit d’eau en amiante brisé.

«C’est lors des travaux de tranchées pour la pose des ‘sewer pipes’ que ce tuyau a été brisé. Il y a des tuyaux de l’irrigation qui traverse le site. Il s’avère de prendre un échantillon de ce tuyau à des fins de tests à l’étranger en vue de déterminer le type de l’amiante ou encore confirmer si c’est de l’amiante ou pas», a affirmé un responsable de l’OHSI à Inside News, ce matin.

Il a souligné qu’il incombe à l’établissement sucrier de Médine de louer les services d’un contracteur pour effectuer un échantillonnage de ce tuyau avant de l’expédier à l’étranger pour des tests.