Actu de l'ile Maurice
Actualités

Budget 2018-19 : Difficile de critiquer les mesures, selon plusieurs syndicalistes

Budget_ 2018-2019_ : _«_Difficile_ de_ critiquer_ les_ mesures_»_, _selon_ plusieurs_ syndicalistes
Tengur, Gopee et Quedou

Budget 2018-19 : «Difficile de critiquer les mesures», selon plusieurs syndicalistes

Beaucoup de personnes ont réagi depuis la présentation du budget 2018-2019 par le Premier ministere et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, jeudi dernier. Comme à l’accoutumée, les membres de l’opposition ont été critiques. Par contre, plusieurs syndicalistes ont exprimé leurs satisfactions.

Sattyhudeo Tengur président de l’Association Pour la Protection des Consommateurs (APEC) estime que l’opposition aura du mal à critiquer les mesures budgétaires. « Il ne faut pas se voiler la face », souligne-t-il sur son compte facebook. Même s’il concède que la mesure concernant le passeport fait polémique, il est d’avis que la baisse des prix des carburants (essence et diesel), du gaz et les 10% sur l’impôt pour ceux touchant jusqu’à Rs 50 000 par mois, les prêts contractés auprès de la Banque de Développement, « sont autant de bonnes mesures qu’il sera difficile à l’opposition de critiquer le gouvernement ! »

De son côté, Dewan Quedou, le président de la Mauritius Trade Union Congress (MTUC) est d’avis que « le Premier Ministre sort gagnant en présentant ce budget 2018-19 et tout laisse croire, qu’il y aura d’autres surprises intéressantes pour la population en Juin 2019 ». Mais, Il pense qu’un remaniement ministériel s’avère nécessaire afin « d’éliminer les mauvais et moins performants ministres et les remplacer par d’autres éléments valables ».

Pour Naraindranath Gopee, président de la FCSOU, « c’est un budget balancé. Le Premier ministre n’avait d’autre choix que de présenter un budget de tels, dans le contexte économique que l’on connaît », soutient-il.