Actu de l'ile Maurice
Actualités

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Le ministre Mentor est intervenu pendant au moins deux heures lors des débats budgétaires, ce samedi 23 juin. Selon Sir Anerood Jugnauth, l’opposition n’est jamais satisfaite de tout ce que le gouvernement entreprend. Sir Anerood Jugnauth a également tiré à boulets rouge sur le PMSD, qui, selon lui, « essaye de faire croire qu’il est un vrai patriote. » Il cite comme l’exemple, le fait que les Bleus s’étaient prononcés contre l’Indépendance de Maurice. « Ils voulaient que le pays reste colonisé par les britanniques, » a-t-il lancé.

Le ministre a ajouté qu’après chaque budget, l’opposition utilise les mêmes critiques à l’encontre de son gouvernement. « Elle a toujours affirmé qu’on dupe la population. » Sir Anerood Jugnauth a soutenu que s’il n’avait pas pris certaines décisions dans le passé, de milliers et de milliers de personnes seraient mortes de faim.

Il a également critiqué l’alliance Ptr/PMSD qui était là dans les années 80. « Aucune route n’était asphaltée, sauf les routes principales, il n’y avait pas d’électricité et de téléphone. Et aujourd’hui on parle de pauvreté ? » Le ministre Mentor a affirmé que les membres de l’opposition pensent que le gouvernement n’a pas de considération pour les « ti dimunn. »

SAJ a sévèrement égratigné les membres du Ptr. Il s’est dit choqué depuis le retour d’Arvin Boolell au Parlement. « Après avoir écouté ses arguments au Parlement, il est difficile de concevoir ce qu’il veut dire. J’ai toujours pensé qu’il serait un membre compétent du Parlement. » Le ministre a demandé au député du Ptr de faire des critiques constructives s’il a à cœur, le bien-être de la population.

Sir Anerood Jugnauth a, également, évoqué l’avantage que bénéficieront les étrangers pour obtenir le passeport mauricien. Il a affirmé que la citoyenneté mauricienne ne sera pas octroyée aux personnes douteuses. De plus, il a expliqué que beaucoup de pays ont instauré ce système et ils n’ont pas été vendus aux étrangers.

A la fin de son allocution, le ministre Mentor a été applaudit par les membres de son gouvernement. Les parlementaires de la majorité se sont mis debout pour acclamer Sir Anerood Jugnauth.