Actu de l'ile Maurice
Sport International

Insidethegame: Solidarité, rigueur tactique et combativité… une révolution est en marche!

Insidethegame: Solidarité, rigueur tactique et combativité… une révolution est en marche!

Allemagne, tenant du titre battu par le Mexique, le Brésil favori de la compétition tenu en échec par la Suisse, l’Argentine contraint au nul par l’Islande et la France qui est allée chercher la victoire aux forceps face à l’Australie. Russia 2018 marque une nouvelle ère dans le monde foot. Il n’y pas plus de “petites équipes”. Le niveau de cette édition est très relevé et toutes les équipes sont arrivées bien préparées physiquement, tactiquement et surtout moralement.

Disputer une Coupe du monde où les matches se suivent rapidement, où le temps de récupération est très minime, demande une débauche d’énergie importante. Le football a beaucoup évolué ces dernières années et la technologie permet aux entraîneurs, joueurs d’analyser avec exactitude les forces et faiblesses de l’adversaire. Deux des trois meilleurs joueurs de la planète foot ont été neutralisés par des joueurs qu’on ne connait pas vraiment. Messi et Neymar ont répondu présents…mais leurs adversaires aussi.

Les équipes ‘outsiders’ nous ont impressionné par leur comportement défensif, mais aussi sur cette capacité à sortir le ballon proprement et à construire des attaques éclaires. L’Islande, pays aux 300 000 habitants et son public nous ont agréablement surpris face à l’Argentine. Le match Maroc/Iran a été d’une grosse intensité. Le Perou a sorti un beau football malgré la défaite. Seule l’Arabie Saoudite a manqué son rendez-vous.
La suite s’annonce prometteuse et excitante. Avec les résultats que nous avons eus, le suspense restera entier jusqu’à la dernière journée de la phrase de poule. Les grandes équipes sont condamnées à élever leurs niveaux de jeu tant que leurs adversaires jouent avec la même solidarité, rigueur et combativité.

Un autre facteur pèse. L’introduction du VAR, qui diminue les risques d’erreurs. Et quand on sait que dans bien de cas dans le passé, les grandes nations du football ont souvent bénéficié des erreurs d’arbitrage, on se dit qu’il y a là une révolution qui s’opère. Cette Coupe du monde là va se différencier des autres éditions.