Actu de l'ile Maurice
Actualités

PNQ – Ivan Collendavelloo: «L’augmentation du tarif d’eau ciblait ceux qui consomment plus de 50m3 mensuellement»

PNQ – Ivan Collendavelloo: «L’augmentation du tarif d’eau ciblait ceux qui consomment plus de 50m3 mensuellement»

PNQ – Ivan Collendavelloo: «L’augmentation du tarif d’eau ciblait ceux qui consomment plus de 50m3 mensuellement»

«En ce qui concerne mon ministère, il n’a jamais été envisagé d’appliquer de nouveaux tarifs pour l’eau. Toutefois, vu que la situation s’est détériorée par rapport aux membres du personnel, à la hausse des coûts des opérations, entre autres, une éventuellement augmentation du tarif d’eau ciblait ceux qui consomment plus de 50m3 d’eau mensuellement» : c’est la réponse donnée par le Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo,  à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’Opposition, Xavier Luc Duval, à l’Assemblée Nationale, ce samedi 23 juin.

Faisant état des discussions qu’il a eues avec le Premier ministre et ministre des Finances, à ce sujet, Ivan Collendavelloo a souligné : «Désormais, du soutien financier est accordé à la CWA, surtout par rapport à ceux qui consomment plus de 50m3 d’eau par mois.»

En réponse à Xavier-Luc Duval qui voulait avoir la confirmation si, d’une part, le gouvernement a abandonné le projet de privatisation de la CWA à travers un contrat d’affermage, le DPM et ministre de l’Energie et des Services publics a expliqué : «Au cours de ces vingt dernières années, il y a eu plusieurs tentatives pour réformer la CWA, dont une qui remonte à 1999. En ce qui concerne ce gouvernement, il n’a jamais été question de privatiser le secteur de l’eau. Néanmoins, nous voulions agir selon les recommandations de la Banque Mondiale. Je dois préciser qu’aucun partenaire ou opérateur n’a été retenu. La CWA restera une institution publique.»

Partenaire stratégique

Toutefois, Ivan Collendavelloo a fait remarquer qu’un partenaire stratégique aurait eu pour tâche de gérer et d’assurer la distribution. «L’objectif fixé était d’aider à augmenter les opérations, d’améliorer le service accordé à la population et de moderniser la technologie», a argué le DPM et ministre de l’Energie et des Services publics. Il a maintenu qu’un partenaire stratégique aurait aidé au transfert de la technologie et de l’expertise à la CWA, cela jusqu’au terme du partenariat.

Répondant au leader de l’Opposition par rapport à la politique de l’emploi, y compris les cas des employés contractuels et le recrutement de nouveaux, Ivan Collendavelloo a déclaré d’avoir informé le Cabinet de la situation. Il a fait état de 425 employés contractuels au total, dont 52 qui effectuent des clerical works.

Il a, également abordé le dossier des 130 employés contractuels, dont 16 qui travaillaient comme chauffeurs et 108 qui étaient en poste en septembre 2017. Parmi, il y avait de General Workers.

Xavier-Luc Duval a donné la réplique à Ivan Collendavelloo en ces termes :  «Comment est-ce qu’on appelle cette démarche lorsqu’on place tous les biens à une firme privée ? Pour moi, cela relève de la privatisation» Et au DPM et ministre de l’Energie et des Services publics de rétorquer : «Quant à moi, j’appelle cela affermage et non privatisation» XLD a poursuivi sur sa lancée : «We can change the name, but it remains the same !»

«Toutes les options considérées»

En réponse à une question supplémentaire du leader de l’Opposition par rapport à un éventuel partenaire stratégique, Ivan Collendavelloo a souligné : «Toutes les options sont en train d’être considérées. Je suis convaincu que le bureau du Premier ministre fait le même exercice. Je dois réitérer que tous les biens resteront à la CWA. L’opérateur assurera seules les opérations» Cela avant d’ajouter : «Maintenant que nous allons dans les détails du contrat, le leader de l’Opposition pourra être partie prenante de toutes les discussions» Et à Xavier-Luc Duval de répliquer : «Il se pourrait qu’à cette échéance, je ne serais plus leader de l’Opposition.

Faisant référence à une déclaration du General Manager de la CWA, rapportée dans la presse, faisant état d’une majoration de 20 à 30% du tarif d’eau  qui s’appliquerait aux gros consommateurs d’eau,

le leader de l’Opposition a demandé : « Comment expliquer une telle déclaration de presse, lorsque le gouvernement a affirmé qu’elle augmentation n’est plus envisageable ?»

100 000 abonnés consomment moins de 50m3 d’eau

Dans sa réponse, Ivan Collendavelloo a soutenu : «I do not recall that he said  20 to 30%. La vérité. C’est qu’on enviageait une hausse de plus de 20% à ceux qui consomment plus de 50m3 d’eau et moins de 20% à ceux qui en consomment moins. Si ou gaspille ou paye !»

Répondant à une autre question supplémentaire de XLD, Ivan Collendavelloo a précisé que 100 000 abonnés de la CWA consomment moins de 50m3 d’eau et 14 000 abonnés de la CWA en consomment plus de 50m3 d’eau. «Le General Manager de la CWA doit être rappelé à l’ordre pour toute la confusion qu’il a provoquée dans le public», a insisté Xavier-Luc Duval.