Actu de l'ile Maurice
Actualités

Délit de fuite : un bilan qui s’alourdit

Délit de fuite : un bilan qui s’alourdit

Le nombre de victimes de cas de Hit and Run ne cesse de croître. Plusieurs mesures ont été apportées pour remédier à la situation. Toutefois, les excès de vitesse, l’alcool au volant et autres facteurs sont les principales causes des délits de fuite.

De janvier à juin 2018, le nombre d’accidents fatals enregistré est de 86, dont cinq Hit-and- run. En janvier 2018, une dizaine de morts a été enregistré et on dénombre le même nombre de victimes en février.  En mars et avril 2018, une vingtaine de mort a été répertorié. En mai, le bilan de victimes était d’une dizaine. Pour le mois de juin à ce jour, sept accidents ont été enregistrés.

Selon Statistics Mauritius le nombre d’accidents enregistré en 2017 est de 29, 627. Compartivement en 2016, le nombre était de 29, 277, soit une hausse de 1,2 %.

40.2 % des accidents enregistrés en 2017 impliquait des motocyclistes, 24.0% était des passagers, 16.3% composé des piétons, 15.3% des chauffeurs et 4.2% de cyclistes.

Toutefois, le nombre de hit and run pour l’année 2017 était de 156, alors qu’en 2016 le nombre était de 145. Si l’on se base sur ces données, on ne peut que constater que le nombre de victimes de délits de fuite est en nette augmentation cette année.