Actu de l'ile Maurice
Turf

Suspendu pour deux semaines, Richard Oliver demande son ‘release’

Richard Oliver devant le board d'appel le mercredi 11 juillet
Ayant écopé d'une suspension pour deux semaines, Richard Oliver demande son 'release'

Suspendu pour deux semaines, Richard Oliver demande son ‘release’

La course de clôture de samedi a finalement fait une victime. Il s’agit du jockey de l’écurie Maingard, Richard Oliver. Alors que Keanen Steyn s’est sorti d’affaire, avec le soutien de son entraîneur Raj Ramdin, moins de chance par contre pour le Britannique. Il n’a pu convaincre les Commissaires de Courses, qui lui ont du reste sanctionné d’une suspension de deux semaines, assortie d’une amende de Rs 25 000.

En l’absence de Ricky Maingard, c’est Nicolas Dupavillon qui était aux côtés du cavalier. Le board a reproché au jockey Oliver d’avoir, ‘over restrained his mount and not allow his horse to stride freely.” Il a été ‘charged’ de n’avoir pas piloté le coursier My Boy Wilie à leur satisfaction.

Pour cette faute, Richard Oliver a plaidé non coupable. Après l’enquête, il devait faire part de sa décision de regagner son pays et que son ‘release papers’ soit signé. Selon une ‘clause’ de son contrat, s’il devait être suspendu pour deux semaines ou plus, son entraîneur peut éventuellement mettre un terme à leur association.

Par ailleurs, sur un incident au tournant, peu après le départ, Brandon Louis a été ‘warned’ par les Racing Stewards. Il a laissé Kimberley ‘roll in’ gênant au passage Nightingale Lane et Keanen Steyn.