Actu de l'ile Maurice
Actualités

Mariage à 13 ans – Kalyanee Juggoo du Parti Travailliste : «  Eski zanfan la ti vinn enn fardo ? »

Mariage à 13 ans - Kalyanee Juggoo du Parti Travailliste : «  Eski zanfan la ti vinn enn fardo ? »
Kalyanee Juggoo du PTr

Mariage à 13 ans – Kalyanee Juggoo du Parti Travailliste : «  Eski zanfan la ti vinn enn fardo ? »

Pour Kalyanee Juggoo, secrétaire générale du Parti Travailliste, le décès de la fille de 13 ans  « est choquant, » car, nous vivons dans un pays où les enfants ont évolué aussi bien que la nation mauricienne. Elle s’attend à ce que les lois soient revues. « C’est un crime de marier une mineure de 13 ans », lance-t-elle.

« Est-ce-que l’enfant est devenu un fardeau ? Est-ce-que les parents veulent se débarrasser de leur enfant ? » s’interroge la secrétaire générale du Parti Travailliste. De plus, elle se demande comment un parent peut songer à marier un enfant mineur.

Kalyanee Juggoo évoque le forum parlementaire de la SADC, où une motion avait été votée pour l’éradication du mariage d’enfants. Cependant, elle rappelle que Maurice n’avait pas adopté cette résolution, même si notre pays était présent au forum.

Elle souhaite que le Parliamentary Gender Caucus entreprenne des actions par rapport à ce sujet. Elle fait une requête à Maya Hanoomanjee, présidente du Gender Caucus, car « cela concerne la vie d’un enfant. »

La secrétaire générale du PTr mentionne aussi l’éducation des parents. Selon elle, ce sont eux les principaux protagonistes lorsqu’il s’agit du mariage d’un enfant. Elle cite également la responsabilité des beaux-parents et aussi du religieux qui célèbrera le mariage.

Elle soutient que pour revoir les choses, il faudrait la coopération de chaque individu, soit les parents, le gouvernement, diverses institutions, entre autres. Kalyanee Juggoo ajoute que la place d’un enfant de 13 ans se trouve à l’école.

« Nou pe koz emancipasyon de la fam me nu pe marye nu zanfan a 13 an ? » s’exclame Kalyanee Juggoo.

Elle parle du Family Planning, qui, selon elle, a un rôle important à ce sujet. Kalyanee Juggoo ajoute aussi qu’un enfant doit pouvoir grandir dans un environnement sain, où il ne se sent pas menacer. Elle ajoute toutefois que ce sont les filles qui en souffrent les plus.

Dans la foulée, elle exige que le Children’s Bill soit introduit au plus vite au Parlement. Elle espère que ce projet de loi, en outre du mariage des mineurs, voit plusieurs autres aspects, dont le trafic ou l’enlèvement d’enfants.

« Si pena okenn lalwa, li normal ki dimunn pu dir pena lalwa ek li pu marye so zanfan laz ki li le, » lance-t-elle.