Actu de l'ile Maurice
Turf

Virulente sortie de Raj Ramdin contre la presse et les Facebookers

Virulente sortie de Raj Ramdin contre la presse et les Facebookers
L'entraîneur Raj Ramdin était convoqué dans la salle des Commissaires, hier, mardi 26 juin, dans le cadre d'une enquête par rapport au 'handling' de son coursier Nightingale Lane.

Virulente sortie de Raj Ramdin contre la presse et les Facebookers

L’entraîneur Raj Ramdin était convoqué dans la salle des Commissaires, hier, mardi 26 juin, dans le cadre d’une enquête par rapport au ‘handling’ de son coursier Nightingale Lane. Il a assisté son jockey Keanen Steyn et a aussi fait part de ses instructions. Au cours de l’enquête, Raj Ramdin a pointé du doigt certains membres de la presse ainsi que les Facebookers. Il a dit ne pas comprendre pourquoi les Racing Stewards ouvrent des enquêtes par rapport à ce qui est dit dans la presse ou sur les réseaux sociaux. Il devait lâcher aux Commissaires de Courses “I am the trainer. I train the horses. I think I should let them do my job. They think they can even replace you – the racing stewards.” Ce à quoi John Zucal réagit “Fair enough. We noted your comments trainer Ramdin.

Il faut dire que les instructions au jockey étaient de ‘jump and try to find a position second’. S’il concède que le cheval a déjà gagné en courant en tête, il devait faire ressortir que le cheval avait fait deux mauvaises courses par la suite en adoptant la même tactique. Il a fait également mention de ce qui est dit sur la fiche du cheval ‘led…tired….coughing’ avant de présager que le cheval a bien pu saigner de l’intérieur lors de ces deux dernières sorties sud-africaines. Après avoir écouté les arguments du jockey et de l’entraîneur, aucune suite n’a été donnée à cette enquête.