Connect with us

Actualités

Budget de développement : Les secteurs budgétivores 2018-19

Krsna Coopoosamy

Published

on

Budget de développement : Les secteurs budgétivores 2018-19

Le budget 2018-19, présenté hier par le Premier ministre et ministre des Finances, nous révèle en détails, par le biais de son 3-Year Strategic Plan, les investissements qui seront consentis dans des projets de développement en 2018-19 et également pour ces trois prochaines années. Rs 52,5 Milliards : c’est le montant qui est prévu pour l’année financière 2018-19 sur un budget total de Rs 119,6 Milliards échelonné sur trois ans. Les infrastructures publiques et le transport routier se taillent la part du lion avec des investissements de Rs 26,6 milliards pour ces trois prochaines années. Le Metro Leger et les infrastructures routières monopoliseront pratiquement 21 % du budget global de développement. Les secteurs tels que l’énergie, l’eau, le port, le sport, la santé ou les logements sociaux ne sont pas en reste. Inside.News fait un tour d’horizon des secteurs les plus budgétivores en matière de développement dans la stratégie gouvernementale.

Infrastructures publiques

2018-19 : 13,2 Milliards  — 2018/19 – 2020/21 : Rs 26,6 Milliards

C’est le secteur qui engloutira le plus d’argent au cours de ces trois prochaines années. Soit un total Rs 26,8 milliards.  Pour l’année financière 2018-19, Rs 13,2 seront déboursés. Les projets majeurs tels que les “fly overs” de Phoenix et le pont de Coromandel-Sorez sont déjà lances et seront achevées en septembre 2020. Le coût des deux projets: Rs 4,5 Milliards. La phase I du projet Metro Express sera terminée d’ici septembre 2019. Ce projet représente à lui seul plus de 75% des investissements dans ce secteur. La route La Vigie – La Brasserie et le pont aérien à Ebène, don’t les travaux débuteront cette année, font également partie de ce vaste projet de développement routier à travers le pays.

Energie

2018-19: 6,9 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 15,1 Milliards

Le secteur figure dans Top 3 des budgets de développement : Rs 15,1 milliards au cours de ces trois prochaines années. La hausse de la demande en électricité et la nécessité d’augmenter la capacité de production font que plusieurs projets d’envergure figurent sur la liste du ministère des Utilités publiques, dont une centrale électrique à turbine à gaz à cycle combiné (CCGT) de 120 MW à Fort George. Ce projet coûtera à lui seul Rs 8,1 milliards. Pour améliorer la fiabilité de l’approvisionnement en électricité et promouvoir l’intégration des énergies renouvelables, un système de stockage d’énergie par batterie seront mis en place pour un investissement de Rs 440 millions. Une installation photovoltaïque solaire de 13 MV sera implantée à Henrietta.

Lire également : À la loupe : Mesures et objectifs des dix secteurs prioritaires du Budget 2018-19

Distribution d’eau et gestion des eaux usées

2018-19: 3,6 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 28,3 Milliards

Les projets d’assainissement des eaux usées et l’amélioration du réseau de distribution d’eau potable sont aussi budgétivores que les infrastructures publiques. Les investissements prévus pour ces trois prochaines années s’élèvent à Rs 8,6 milliards. Pour 2018-19, le processus d’élargissement de l’infrastructure des eaux usées, comprenant un système d’évacuation des eaux usées approprié, coûtera à l’Etat Rs 980 millions. Les régions concernées sont, Grand Baie, Pailles, Highlands, Résidence Sadally, Vacoas et Valentina-Phoenix. Des travaux préliminaires sont déjà en cours pour la mise en œuvre de projets d’assainissement à Camp Rouillard, Curepipe et Morcellement Goolamally et Terre Rouge.

Dans le secteur eau, le remplacement le remplacement des conduites d’eau anciennes et défectueuses se poursuit, ainsi que les projets tels que la construction de réservoirs et l’installation des stations de filtration sous pression conteneurisée. La construction de nouvelles installations de traitement de l’eau et leur modernisation sont en cours. Le barrage de La Ferme sera réhabilité et la construction d’un nouveau barrage à la Rivière des Anguiiles est en phase de finalisation. Les dépenses estimées pour 2018-19 : Rs 2,1 Milliards.

Sport, art et culture

2018-19: 3 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 4,9 Milliards

Dans la conjoncture des Jeux de l’île de l’océan Indien, qui auront lieu à Maurice en 2019, un nouveau complexe multisports le pays investira Rs 3,8 milliards dans la construction d’un complexe multisports moderne à Côte-d’Or. Cette infrastructure comprendra un stade, une piscine et un gymnase. Des installations sportives seront construites et réhabilitées dans toute l’île. Pour promouvoir les arts et la culture, une galerie d’art nationale est en cours de création et des sites culturels sont en cours de modernisation. La construction des Archives nationales et de la Bibliothèque commencera cette année et se terminera dans deux ans. Les entreprises productrices de films bénéficient également du système de rabais sur les films en vue de dynamiser le secteur à Maurice.

Drains, service météo et environnement

Environment:_un_nouveau_cadre_légal_visant_les_constructions

drain

2018-19: 2,5 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 5,1 Milliards

Pas moins de Rs 2,5 milliards seront investis dans la construction de drains sur l’ensemble de l’île au cours des trois prochaines années afin d’atténuer les perturbations et inondations causées par les crues soudaines. Pour mieux prévoir les conditions météorologiques, les Services météorologiques vont acquérir une Automatic Rainfall Station et un Doppler Weather Radar supplémentaires. Ces deux équipements coûteront respectivement Rs 537 millions et Rs 130 millions.

Logements sociaux

2018-19: 2,9 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 12,8 Milliards

Quelque 1 900 unités de logement ont été construites et livrées l’année dernière. Selon le gouvernement, le plus gros reste à venir avec les 2 800 unités qui sont actuellement en construction et plus de 7 000 logements additionnels qui sont prévues au cours des trois années à travers le pays. Des ‘Modular-type housing units’ seront construites pour les bénéficiaires du Registre social de Maurice. Pour les personnes âgées, le centre récréatif de Riambel devrait également être achevé en 2018. Au total 2,9 milliards devraient être déboursés pour l’année financière 2018-19 sur un total de Rs 12,8 milliards pour ces trois prochaines années.

Lire également : Budget 2018-19 : De la modernité et du social

Port et aéroport

2018-19: 2,9 Milliards — 2018/19 – 2020/21 : Rs 10,9 Milliards

C’est un des secteurs où des investissements massifs sont prévus : Rs 10,9 milliards pour ces trois prochaines années. Le terminal à conteneurs ayant été étendu à 800 mètres et le canal de navigation dragué à 16,5 mètres, sans compter les 7 grues maintenant opérationnelles, Port-Louis franchira une nouvelle étape de son développement avec la création d’un nouveau Island Container Terminal cette année et les procédures pour la construction « breakwater » commenceront en 2019. Côté aéroport, le terminal actuel atteindra sa phase de saturation bientôt et des procédures sont donc en cours pour l’extension du nouveau terminal passagers qui coûtera autour de Rs 6 milliards.

Agriculture et économie océanique

2018-19: 1 Milliard — 2018/19 – 2020/21 : Rs 3 Milliards

Ces deux secteurs, au combiné, totalisent des investissements de l’ordre de Rs 3 milliards entre juin 2018 et juin 2021. Côté agro-industrie, le marché national des légumes en gros à Belle Rive (Rs 390 millions) – National Wholesale Vegetable Market – et le nouvel abattoir (Rs 250 millions) à Wooton monopoliseront le Rs 1 milliard budgété pour 2018-19. Côté économie bleue, le gouvernement, à travers la Mauritius Shipping Corporation, compte faire l’acquisition d’un nouveau navire pour desservir la région pour la somme de Rs 500 millions.

Le projet de construction d’un bâtiment pour arbiter la Mauritius Bio Technology Institute coûtera  Rs 700 million.

Santé

hôpital_de_formation_à_Flacq

2018-19: 1,2 Milliard — 2018/19 – 2020/21 : Rs 5,8 Milliards

Le gouvernement semble porter une attention particulière à l’amélioration des services de santé si l’on analyse son budget de développement pour ces trois prochaines années. Un total de Rs 9 milliards y sera consacré. Les grands projets ont commencé et d’autres devraient démarrer d’ici la fin de l’année pour être achevés d’ici deux à trois ans. Le nouvel hôpital ENT au coût de Rs ‘,4 milliards, l’hôpital universitaire Flacq (Rs 932 millions) et le nouveau centre de cancérologie sont les trois projets majeurs de ces trois prochaines années. Il est à noter que 5 nouvelles ‘Mediclinics’ sont déjà en construction et les services de santé seront numérisés dans le cadre du projet e-Health pour des investissements de Rs 650 millions échelonnés sur trois ans.

Law & Order

Judiciaire:_ Les_ Rs_ 94 000_ de_ loyers_ imposés_ par_ The_ Fair_ Rent- Tribunal- dans_ les_ paramètres- légaux

New Court House

2018-19: 1,2 Milliard — 2018/19 – 2020/21 : Rs 5,8 Milliards

Le maintien de la loi et de l’ordre reste un objectif prioritaire du gouvernement. Des investissements sont prévus dans de nouvelles infrastructures, dont la Mauritius Disciplined Forces Academy, le projet de développement intégré pour la National Coast Guard (NCG) incluant un nouveau siège social, une infrastructure d’accostage, un ascenseur mobile maritime de 400 tonnes et une installation de réparation des navires et un Advance Passenger Information System. Les autres projets identifiés et qui seront lancés en 2018-18 : de nouveaux postes de police et centres de détention, 10 stations supplémentaires de la NCG, une nouvelle Cour suprême et un nouveau Forensic Science Laboratory.

Education

Education_ :_ début_ des _vacances _pour les élèves _du -primaire_ et_ du- secondaire

2018-19: 966 Millions — 2018/19 – 2020/21 : Rs 2,1 Milliards

Dans le contexte Nine-Year Continuous Basic Education, le gouvernement poursuit son programme sur l’amélioration, l’extension et la mise à disposition de salles spécialisées dans les écoles secondaires. Au niveau secondaire, le SSS Ramsoondur Prayag à Rivière du Rempart est en cours de reconstruction. De nouvelles écoles primaires sont en cours de construction à Rivière-Noire et Labourdonnais. La mise en opération des unités pré-primaires est en cours dans les écoles publiques de Mont Ory, Grand Baie et Notre-Dame.

Advertisement

Actualités

Fraude et corruption : Deux anciens ministres de la Justice contre la proposition pour une Cour spéciale

Bam Fareedun

Published

on

Fraude et corruption : Deux anciens ministres de la Justice contre la proposition pour une Cour spéciale

Fraude et corruption : Deux anciens ministres de la Justice contre la proposition pour une Cour spéciale

L’idée de créer une cour de justice dédiée à des cas de fraude et de corruption ne fait pas l’unanimité dans le monde judiciaire. Deux anciens ministre de la Justice, avocats, sont contre. Rama Valayden est totalement opposé tandis que Yatin Varma trouve cette proposition ridicule. Le légiste Ajay Daby pense que «Justice hurried is Justice buried et Justice delayed is Justice denied». 

Rama Valayden: «Mo entierement conte. Si met ca lacour special la, nu bane droit pou bafouer»

Du côté de l’ex-Attorney General Rama Valayden, il y a le risque que cette cour spéciale prenne la forme d’une cour martiale. Il ne passe pas par quatre chemins pour le dire: «Mo entierement conte. Si met ca lacour special la, nu bane droit pou bafouer» Rama Valayden ne se contente pas de s’y opposer. Il fait une proposition. Il affirme que si on veut adresser le problème et apporter un plus dans le traitement des cas de fraude et de corruption, ce serait mieux que la cour siège jusqu’à plus tard les jours de semaine.

Yatin Varma: «Ti déjà essaye créer ene Tribunal anti-corruption avec le Juge Proag comme président. Ca pa ti marcher»

L’autre ancien Attorney General Yatin Varma abonde dans le même sens. Pour lui, ce sera une affaire inutile. «Ti déjà essaye créer ene Tribunal anti-corruption avec le Juge Proag comme président. Ca pa ti marcher»

De plus, Yatin Varma trouve que c’est ridicule d’instituer une instance pour les cas de fraude et de corruption, délaissant tous les autres domaines. Ainsi, il se demande pourquoi on ne créerait pas aussi une cour pour juger les cas de viol, une autre pour la drogue, ainsi de suite. Yatin Varma affirme que si ça n’a pas marché dans le passé, il n’y a aucune raison que cela fonctionne aujourd’hui.

Ajay Daby: «Justice hurried is Justice buried et Justice delayed is Justice denied»

Le légiste Ajay Daby, aussi ancien Speaker de l’Assemblée nationale et ancien président d’une Drug Commission, il demeure sceptique d’une telle idée.

« Tout se passe bien pour le moment et les dossiers sur la fraude et la corruption sont bien traités par nos cours de justice. People are given the right time to defend themselves»

Ajay Daby également partage l’idée que ce sera peine perdue et gaspillage de fonds publics. Il affirme que comme légiste, il se base sur ces deux principes pour évoluer dans son domaine : «Justice hurried is Justice buried et Justice delayed is Justice denied»

Il semble que cette proposition de créer une nouvelle cour de justice pour traiter les cas de fraude et de corruption se heurte déjà à des protestations venant des acteurs du barreau. Somme toute, si les autorités concernées veulent toujours aller de l’avant avec le projet, elles auront des zones d’ombre à éclaircir.

Nous avons tenté, en vain, d’avoir la déclaration de l’actuel Attorney General, Maneesh Gobin sur la question. Il est resté injoignable, pris dans ses engagements.

Continue Reading

Actualités

Post-Berguitta : L’ordre d’éviction étendu jusqu’à demain mardi

Herve Runga

Published

on

Post-Berguitta : L’ordre d’éviction étendu jusqu’à demain mardi

Post-Berguitta : L’ordre d’éviction étendu jusqu’à demain mardi

Les 29 sinistrés du centre Saint-Malo à Baie-du-Tombeau ont jusqu’à demain mardi 17 juillet pour évacuer le refuge. En l’absence d’un ordre officiel d’éviction, les policiers les ont accordé un délai de 24 heures pour évacuer les lieux. La situation était très tendue à St Malo dans l’après-midi avec l’arrivée d’une dizaine de policiers.

A suivre…

Continue Reading

Actualités

Vol MK441 : Saisie de 20 munitions sur un passager sud-africain

Sweety Seerutton

Published

on

Vol MK441 : Saisie de 20 munitions sur un passager sud-africain

Vol MK441 : Saisie de 20 munitions sur un passager sud-africain

La Mauritius Revenue Authority (MRA) Customs Anti-Narcotics Section (CANS) et la police ont saisi 20 pièces additionnelles de munitions sur le vol MK441 d’Air Mauritius.

La saisie a eu lieu suite à un rapport du capitaine au sujet d’une balle retrouvée à bord de l’appareil.

Le passager a confirmé que la balle retrouvée dans la cabine lui appartenait et qu’il avait acheté les munitions en Australie. Ses documents ont révélé qu’il était en transit à Maurice, mais qu’il devait se rendre en Afrique du Sud. Il a été arrêté par les limiers de la Crimininal Investigation Division (CID) de l’aéroport.

Pour rappel, une balle a été retrouvée dans la cabine du vol MK441 en provenance de Perth, Australie. Selon la cellule de communication d’Air Mauritius, les passagers sont montés dans l’avion après un contrôle de sécurité par les autorités australiennes à l’aéroport de Perth.

C’est après un peu plus de trois heures que l’équipage a découvert une balle dans la cabine. A noter toutefois que les procédures de sécurité ont été respectées par les membres de l’équipage.

L’avion a atterri au SSR International Airport, hier, vers 17h45 et la police mauricienne a pris les choses en main. Selon la compagnie nationale d’aviation, la sécurité des passagers et des membres de l’équipage demeurent la priorité absolue.

Continue Reading

Trending