Connect with us

Politique

[Vidéo] Joe Lesjongard : « XLD se dernier dimun pou vinn koz ‘Free and fair election’!»

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Rs 15 M à Raj Dayal - Maneesh Gobin : « gouvernma pane paye Rs 1 dommaz !»

[Vidéo] Joe Lesjongard : « XLD se dernier dimun pou vinn koz ‘Free and fair election’!»

« Se enn campagne de bassess contre sa madame la, orchestrer par leader l’opozision !» Joe Lesgongard a fustigé Xavier-Luc Duval lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement. C’était ce samedi 2 juin. Cela fait suite à la nomination de Shamila Romila Sonah-Ori comme membre de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et de l’Electoral Boundaries Commission (EBC).

Il n’a pas mâché ses mots à l’égard du leader du PMSD. Il dit ne pas comprendre comment Xavier-Luc Duval ait pu qualifier la femme d’« activiste notoire». Selon lui, l’avoué de profession est une professionnelle qui est compétente.

Il a, dans la foulée, énuméré une série d’évènements dans le passé, où le PMSD aurait favorisé une politique « de copinage».  Il est donc d’avis que « Xavier-Luc Duval se dernier dimunn pou vinn koz Free & Fair Election !»

Il a aussi égratigné les autres partis de l’opposition qui ont supporté le PMSD dans sa démarche de faire destituer la femme. Selon lui, « il y a deux partis dans l’histoire qui ont bafoués la démocratie,  le PMSD et le PTr !»  

Pour sa part, Zuberr Joomaye a fait un appel à toute l’opposition pour que « zot bizinn arete l’hypocrizie entour banes nominations dan gouvernma !» Il trouve ces nominations « tout à fait normal». Car, dit-il, « il faut juger la personne par ses compétences et non pas par rapport à son appartenance politique».

Il va plus loin en soulignant que c’est une tradition à Maurice de nommer des personnes qui « partagent les mêmes visions et idéologies du gouvernement en place». Pour lui, la contestation de la nomination de Shamila Romila Sonah-Ori « a causé beaucoup de tort à l’image de Maurice sur la scène international, par rapport à la démocratie…»

Pour rappel, Shamila Romila Sonah-Ori a finalement décidé de renoncer à ce poste.

Advertisement

Politique

Congrès d’anniversaire du MP, des invitations lancées aux autres partis de l’opposition

Georges Alexandre

Published

on

Congrès d’anniversaire du MP, des invitations lancées aux autres partis de l'opposition

Congrès d’anniversaire du MP, des invitations lancées aux autres partis de l’opposition

Dans le cadre des célébrations marquant son 3e anniversaire, le Mouvement Patriotique (MP), organise un congrès à l’Auditorium Octave Wiehe, ce dimanche 24 juin, à partir de 10heures. C’est la confirmation donnée par le président, Alan Ganoo, à Inside News, aujourd’hui.

« C’est dans la joie et la dignité que le MP célébrera ses 3 ans. Nos membres venus des quatre coins du pays et nos invités feront le déplacement en marge de ces festivités. Nous attendons à un succès d’affluence, » affirme Alan Ganoo. Des invitations ont été lancées à tous les partis politiques de l’opposition, à savoir le Parti Travailliste, le MMM et le PMSD, le député indépendant, Kavi Ramano, ainsi qu’à des amis du MP.

Il faut rappeler que MP est issu d’une dissidence au sein du MMM, à la suite des élections générales de décembre 2014.  « Aujourd’hui, nous sommes présents dans les 20 circonscriptions du pays. C’est l’heure du bilan. C’est de réfléchir sur l’avenir »,  souligne Alan Ganoo avant d’ajouter : « Nous pensons toujours qu’il y a de l’espace à être occupé par une nouvelle plateforme au niveau politique. Nous sommes convaincus que 60% des Mauriciens ne s’identifient pas à un parti politique. Donc, il y a de l’espace à occuper. » Il estime que bon nombre de Mauriciens sont en quête d’une nouvelle plateforme. « Il est un fait que des Mauriciens réfléchissent d’une autre façon et non comme dans le passé, c-à-d, suivre le main stream d’un seul parti. De ce fait, le MP est une plateforme pour les jeunes », renchérit Alan Ganoo.

Le congrès d’anniversaire du 24 juin comprend deux parties, l’une protocolaire et l’autre culturelle. S’agissant de la partie protocolaire, les principaux dirigeants du MP adresseront leurs messages aux délégués et invités. Ils sont nommément, Alan Ganoo, Jean-Claude Barbier, Atma Bumma, Soodesh Roopun, Tania Diolle, Elizabeth Jean, présidente de l’aile jeune et Neena Ramdenee, présidente de l’aile féminine et Raj Bickramsing, membre du bureau politique du MP.

Pour ce qui est de la partie culturelle, plusieurs artistes y seront présents pour assurer l’animation.

 

Continue Reading

Politique

Débats budgétaires – Anil Gayan: «C’est un budget de confiance»

Georges Alexandre

Published

on

Débats_ budgétaires_ –_ Anil_ Gayan_: _«C’est _un_ budget_ de_ confiance»

Débats budgétaires – Anil Gayan: «C’est un budget de confiance»

«Lorsque jette un coup d’œil au Budget, nous constatons que c’est un budget de confiance. Il offre le feel good factor» : propos d’Anil Gayan, ministre du Tourisme lors de son intervention sur le Budget 2018-2019, ce lundi 18 juin au Parlement. Selon lui, les jeunes se réjouissent de la dotation budgétaire de Rs 1 million, destiné à la formation.

«Nos jeunes auront la formation nécessaire, des aptitudes et des connaissances dans tous les secteurs de l’économie. Cela d’autant plus que n’avons pas de personnel qualifié. Par exemple, nous n’avons pas de bons sommeliers», a affirmé Anil Gayan. Soulignant que ce programme de formation touchant les jeunes «across the board» s’inscrit dans une perspective de donner l’opportunité de réussir à tout un chacun.

«Maurice est en marche ! Toujours est-il que nous sommes confrontés au problème de mis-match par rapport à l’acquisition de connaissances», a-t-il concédé.

Auparavant, soit au début de son intervention, le ministre du Tourisme a répliqué le leader de l’Opposition sur son argumentation sur la vente de nationalité mauricienne aux étrangers.

Abordant le dossier tourisme, Anil Gayan a soutenu qu’un travail  se fait pour attirer davantage de visiteurs chinois à Maurice. «Le récent forum organisé en Chine est la résultante de la mission que j’y avais dirigée l’an dernier. Nous avions évoaué l’arrivée des touristes chinois à Maurice. Cela d’autant plus que la Chine constitue une source majeure en terme des arrivées touristiques pour Maurice», a mainetenu le ministre du Tourisme.

Dans ce contexte, il a fait état de l’arrivée de 150 membres de la presse chinoise qui s’inscrit dans une perspective d’accorder plus de visibilité au marché mauricien.

Pour ce qui est de la baisse de touristes réunionnais à Maurice, Anil Gayan a soutenu que depuis l’année dernière l’accent est mis sur le Principe Territorial. «Avec Charter Blue, le Réunionnais peut se rendre en France avec 350 euros que lui offre la Région. Ainsi, le Réunionnais ne débourse que 50 euros pour aller en France», a-t-il expliqué.

Continue Reading

Politique

Quand la fièvre de la Coupe du monde gagne nos politiciens…

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Quand la fièvre de la Coupe du Monde gagne nos politiciens…

Quand la fièvre de la Coupe du monde gagne nos politiciens…

La Coupe du monde de la FIFA, qui est organisée en Russie est un événement qui suscite de l’engouement  partout, à travers le monde. A Maurice, on ne déroge pas à la règle. Pour l’occasion, Inside News a interrogé des politiciens pour savoir comment ils vivent cet évènement planétaire.

Showkutally Soodhun, président du MSM, dit qu’il suivra la coupe du monde avec les mandants de sa circonscription. Son équipe favorite ? Il dit être toujours indécis. « Je supporterai l’équipe que la majorité des mandants soutiendront», confie-t-il. Le député de la circonscription no 16 pense qu’il se peut qu’il ait une surprise. « Pourquoi pas une petite nation qui soulève la coupe en juillet ?», rêve-t-il.

Bobby Hurreeram, Chief Whip du gouvernement,  pour sa part concède qu’avec les débats parlementaires, qui se succèderont, suivant la présentation du budget. « Je ne pourrai pas la suive dans son intégralité, mais je ne raterai certainement pas les matchs entre les grandes nations du football !», souligne-t-il. Son équipe favorite est l’Angleterre. Le chief Whip dit avoir un faible pour les équipes africaines, car dit-il, « mo ress tres africain dan l’ame».

Ravi Rutnah, député de la circonscription no 7, affirme qu’il suit la Coupe du monde avec son épouse. Il regrette par contre, que le football n’ait pas son ampleur à Maurice, « nou oblizer sipport lekip dehor». Tout comme Bobby Hurreeram, Ravi Rutnah se dit confiant que les Trois Lions feront un très bon tournoi.  Pourquoi ? « Parski zot pe rent en aksyon tard, alor zot pu gagne buku letem travay lor zot banes stratezi pou contrer so banes opposant !», précise-t-il.

De son côté, Malini Sewocksingh, la députée du PMSD dit avoir le football dans le sang depuis son enfance. « Mon papa, Rajen Seewocksingh, qui était un joueur de foot professionnel dans les années 60, m’a instruit la culture footballistique depuis ma tendre âge» affirme-t-elle.  Pour elle, la Coupe du monde « nous donne l’occasion de passer un peu de temps avec la famille et aussi de se socialiser». Son équipe préférée ? «L’Allemagne, depuis toujours !», répond-t-elle.

Tania Diolle, membre du Mouvement Patriotique, dit qu’elle ne ratera pas les matches de la Coupe du monde. «Ce sera en famille, ou entre amis, c’est un moment pour nous tous de s’unir et de vivre des moments extraordinaires !», dit-elle. Son équipe favorite ? « Je suis actuellement en mode observatrice, mais j’ai pu constater que le Perou m’a séduit un peu…».

Continue Reading

Trending