Connect with us

Regional

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

Published

on

Les légendaires baobabs d'Afrique meurent et personne ne sait pourquoi
L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

L’arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Le baobab, l’une des icônes de la savane africaine, disparaît soudainement, mystérieusement et inexplicablement selon les scientifiques. Il est rapporté qu’au cours de ces douze dernières années, 60 % de ces arbres ont disparu.

Ces résultats ont été obtenus grâce à une étude menée entre mai 2005 et mai 2018 par une équipe de scientifiques sud-africains, roumains et américains. Ils ont documenté sur plus de 60 baobabs de leurs pays respectifs, et ceux qui pourraient potentiellement vivre le plus longtemps. Ayant recueilli des échantillons de bois dans les cavités internes et externes des troncs et des incisions profondes dans les tiges, les experts ont réalisé que la plupart des arbres sont morts pendant la période d’essai.

L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

 le baobab en voie de disparition

C’est bizarre car il n’y a absolument aucun signe d’épidémie ou de maladie selon les chercheurs. Ces derniers sont déconcertés par cette disparition. Cependant, ils supposent que les changements climatiques enregistrés en Afrique australe pourraient être la cause de ce mauvais déséquilibre de la flore dans l’écosystème. Toutefois, ces hommes de la science soulignent l’importance d’une recherche plus approfondie pour confirmer cette hypothèse.

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus longue plante à fleurs des régions tropicales du continent: la plante peut vivre jusqu’à 2 000 ans. De plus, c’est le plus grand arbre d’Afrique et sa hauteur atteint 25 mètres. Il se distingue par son apparence particulière de l’arbre «à l’envers»: les branches ressemblant davantage aux racines….

Advertisement

Regional

Madagascar – accident de la route : une femme tuée, des piétons frôlent la mort

Rachel

Published

on

By

Madagascar - accident de la route : une femme tuée, des piétons frôlent la mort

Madagascar – accident de la route : une femme tuée, des piétons frôlent la mort

Un aide-chauffeur, au volant d’un Mercedes Sprinter, a provoqué un accident mortel et a mis en danger des piétons samedi 14 juillet dans la ville d’Andapa à Madagascar. L’aide-chauffeur conduisait à toute vitesse et a écrasé une femme d’une quarantaine d’années au passage et a failli heurter quelques piétons dans sa course. La victime est décédée suite à l’éclatement de sa boîte crânienne. Cet accident a provoqué la colère des habitants de la localité. La police, dépêchée sur place, a pu éviter une émeute de justesse.

En ce qu’il s’agit de l’aide-chauffeur, il avait profité de l’absence du chauffeur pour prendre le volant de la voiture pour faire une virée en ville. Après l’accident il a pris la fuite et est toujours recherché par les forces policières.

Continue Reading

Regional

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

Rachel

Published

on

By

Réunion : Motard démembré - la cause du décès connue

Réunion : Motard démembré – la cause du décès connue

De nouveau sur l’enquête du motard démembré suite à un accident de route dimanche dernier 8 juillet. Les investigations ont statué que la cause du décès est dûe à l’excès de vitesse et la conduite en état d’ivresse.

Pour rappel, l’accident est survenu à Saint-Paul dans le secteur de Savannah dimanche dernier lorsqu’un motard avait perdu le contrôle de son véhicule et a fini la course dans un fossé. Âgé d’une cinquantaine d’années, il est mort sur le coup. L’impact était tellement violent que l’homme a été démembré.

Continue Reading

Regional

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Rachel

Published

on

By

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Madasgascar : sept ministres suspectés de corruption

Le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) a rendu son rapport pour le premier trimestre 2018 à Madagascar. Le rapport a indiqué qu’un ancien ministre sera arrêté et placé en détention provisoire pour une affaire de fonds alloué à la réhabilitation d’un bâtiment public. 53 enquêtes ont déjà été conduites par le BIANCO dans le cadre des affaires de corruption.

Ce rapport a dénoncé plusieurs cas de corruption dont l’implication de sept ministres et plusieurs hautes personnalités, suite aux scandales révélés par les médias et sur les réseaux sociaux. Le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) et la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH). L’affaire ne s’arrête pas là, le BIANCO compte faire encore tomber d’autres personnes influentes dans les jours à suivre.

Continue Reading

Trending